Acheter une maison : comment bien choisir son assurance de prêt ?

Les étapes pour acheter une maison nécessitent beaucoup de temps et d’efforts, en commençant par les recherches jusqu’à la conclusion de l’achat. Quand vous souhaitez faire une acquisition immobilière et que vous devez faire un emprunt, il arrive fréquemment que l’établissement qui vous accorde le prêt vous impose de souscrire une assurance de prêt. Vous devez prendre connaissance de quelques détails essentiels concernant cette assurance avant de signer le contrat pour être sûr de faire le bon choix.

Qu’est-ce qu’une assurance de prêt?

Une assurance de prêt est destinée à aider la personne qui la souscrit en lui fournissant un soutien financier en cas de besoin. Par exemple, si elle perd son emploi et se retrouve au chômage ou si elle est victime d’un accident qui la rend invalide, cette assurance peut l’aider à couvrir les paiements mensuels de son prêt.

Pour pouvoir bien choisir une assurance emprunt immobilier, il faut d’abord comprendre comment cela fonctionne.

Comment fonctionne une assurance de prêt?

Il faut savoir que le degré de couverture d’une assurance de prêt peut varier d’un cas à l’autre. Trois situations principales peuvent se présenter : le décès, la perte totale d’autonomie ou le chômage.

Les différentes garanties sont les suivantes :

  • Garantie qui couvre le risque de décès :

Lorsque l’emprunteur souscrit une assurance qui couvre l’intégralité de la somme qu’il a emprunté. S’il meurt, l’assureur sera tenu de prendre en charge le remboursement de toutes les mensualités restantes. Nous parlons de la quotité de 100% dans cette situation. Par contre, si l’emprunteur choisit une quotité de 50%, par exemple, seule la moitié de la somme empruntée est couverte par l’assurance.

  • Garantie qui couvre l’emprunteur en cas d’invalidité :

Si la personne assurée a des séquelles irréversibles qui la rendent totalement invalide suite à une maladie ou à un accident, l’établissement lui ayant octroyé l’assurance de prêt doit également la soutenir financièrement. Dans le jargon des assurances, les termes utilisés dans ce cas sont la PTIA ou la perte totale et irréversible d’autonomie. Cela signifie que l’assuré ne peut plus faire ses activités quotidiennes de façon autonome mais qu’il a besoin de l’aide d’une autre personne.

  • Garantie qui couvre l’incapacité temporaire totale de travail:

Dans ce dernier cas, l’emprunteur est temporairement au chômage donc l’assureur du prêt prend en charge soit le remboursement de la mensualité après l’arrêt du travail soit la somme qui correspond à la perte de salaire. Dans ce cas, il y a une période, avant que l’assureur ne prenne votre remboursement en charge, que l’on appelle la franchise. Cette dernière peut varier de 90 à 180 jours, il faut donc bien examiner le contrat avant de le conclure.

Il y a également la garantie de l’invalidité permanente partielle et celle de la perte d’emploi, entre autres, mais les trois premières sont les plus importantes.

Quels sont les coûts d’une assurance de prêt ?

Les coûts de votre assurance seront relatifs, en fonction de l’endroit où vous vivez, du degré de couverture que vous choisissez, de l’établissement qui vous octroie votre assurance, du type d’assurance (standard ou liée à l’âge), etc.

Contrairement à ce que les banques qui vous accordent votre prêt pourraient vous le faire croire, vous n’êtes pas contraint de souscrire votre assurance de prêt chez eux. Vous pouvez tout à fait envisager de chercher un établissement qui propose un service moins coûteux. En effet, les primes d’assurance versées aux assureurs indépendants sont, en général, moins élevées que celles des banques. Il est important de choisir une politique d’assurance adaptée à votre situation actuelle et à vos besoins car dans le cas contraire, il se peut que vous soyez obligé de payer plus que vous ne le devez.

Si vous choisissez bien votre assurance de prêt : peu coûteuse mais qui vous fournisse une couverture adaptée, votre opération portera ses fruits. De plus, le fait que vous soyez toujours à jour sur le paiement des mensualités de votre prêt, même en période de crise, permet de soigner votre cote de crédit. Enfin, le contrat d’une assurance de prêt peut contenir des exclusions que vous devez bien examiner. Une fois votre contrat d’assurance conclut, il ne vous reste plus qu’à finaliser les démarches pour votre achat immobilier.

Leave a comment

Jusqu'à -60% sur Amazon sur les outils de jardinage / maison