Le cohabitat : un mode de vie écologique et participatif

Le cohabitat ou habitat groupé est un concept communautaire qui s’apparente aux coopératives d’habitation et aux coopératives de propriétaires dans lesquels les familles ont leur propre logement tout en partageant certains équipements. Ce concept rassemble une diversité de ménages où le partage vise à réduire les coûts des constructions et d’occupation sur l’ensemble de l’habitation. Mais qu’en est-il exactement de ce phénomène ?

Particularité de l’habitat groupé

De nos jours, trouver les meilleurs moyens pour réduire ses dépenses est devenu une véritable nécessité. De plus, les familles ont l’avantage de vivre dans un milieu où l’accès à diverses installations est beaucoup plus large contrairement à un logement individuel. Le cohabitat apparait donc aujourd’hui comme étant une figure de développement urbain.

Les habitants d’un cohabitat sont propriétaires de leur appartement privé et se départagent la propriété des lieux communs. L’objet de l’habitat groupé ne se limite pas uniquement à favoriser l’accession à la propriété, mais offre également une vision plus large d’une communauté. Les caractéristiques du cohabitat concernent :

  • La diversité : Généralement, on trouve des résidents de tous les âges dans ce genre de communauté, que ce soit des retraités, des handicapés, des couples sans ou avec enfants ou des personnes seules. C’est une petite société au centre de la ville. Tout le monde ouvre la porte à tout le monde. On peut même trouver des enfants s’arrêter chez un voisin après l’école, ou faire les corvées entre eux. Chaque résident fait partie intégrante de la société.
  • L’installation au service des relations humaines : L’architecture ainsi que les diverses installations favorisent les interactions au sein de la communauté. Vous pouvez par exemple trouver une passerelle vitrée qui conduit vers des espaces communs ou alors des balcons qui s’ouvrent sur un jardin intérieur. Il est d’ailleurs possible de trouver un jardin communautaire, une grande cuisine pour partager les repas, un atelier de bricolage commun, une garderie, des chambres pour les étrangers et même une salle d’activité commune pour les adolescents. Certains complexes disposent d’une salle de cinéma ou d’une salle de gym.
  • Le développement durable : avant même la construction d’un logement en cohabitat, l’environnement, l’économie d’énergie et l’utilisation des matériaux écologiques passent en premier. Chaque maison ou chaque installation utilise des pièces écolos et économes.
  • La gouvernance par sociocratie : C’est à dire qu’il n’y a pas de pouvoir centralisé, bien qu’il s’agisse d’un syndicat de copropriété. Tout le monde contribue aux décisions concernant la communauté et chaque résident assume sa part de responsabilité.

L’avantage du cohabitat

La collectivité du logement est le principal avantage du cohabitat. En effet, cela permet alors de limiter les dépenses dans le cadre de la construction, de l’entretien et de la tenue de la maison. Tout type de financement nécessaire à la construction des logements est beaucoup plus facile à rassembler étant donné qu’il y a plusieurs propriétaires potentiels qui peuvent investir dans la mise en œuvre des travaux. Il en va de même pour les mains d’œuvre. Pour plus de détail sur la cohabitation, veuillez vous rendre sur http://www.cohabitat.info/.

En outre, grâce à la diversité des investisseurs, il est également possible d’attribuer plus d’argent pour les espaces communes comme les pièces à vivre et les jardins. D’autant plus que les dépenses sont allégées grâce aux partages des frais liés à la consommation d’énergie et à divers entretiens.

Quoi faire avant d’investir dans un habitat groupé ?

Avant de procéder à l’acquisition d’une unité, il faut considérer certains critères, à savoir :

  • Le mode de vie et les obligations y afférents : cela implique la participation de tous les résidents. Il faut aussi consacrer quelques heures par semaine pour les cuisines communautaires, les entretiens ainsi que l’organisation des activités pour les enfants. Cela inclut également l’administration du complexe. Tout le monde doit participer pour y trouver sa place.
  • Revente : Le choix des propriétaires est essentiel, c’est pourquoi un comité de sélection doit approuver les nouveaux acheteurs d’une unité. L’acquisition d’un logement en cohabitat est généralement un projet de vie à long terme.
  • Manque de disponibilité : si le concept de cohabitation vous intéresse, il est recommandé de choisir une unité libre qui vous convient.

En résumé, le cohabitat ou l’habitat groupé est une sorte de communauté volontaire qui rassemble différentes familles, divers ménages ou groupes de personnes souhaitant réunir leurs ressources dans la réalisation, la conception et le financement de leur logement.

Leave a comment