Comment bien isoler sa maison ?

Bien isoler sa maison est à la base d’une économie d’énergie. Hors de question de laisser la chaleur en hiver, ou la fraîcheur en été, s’échapper dans la nature. Pour cela, si vous vivez dans une maison ancienne, quelques travaux seront sûrement nécessaires. Pas de stress, il s’agit d’un véritable investissement qui s’avérera vite rentable.

Isoler ses fenêtres 

Des fenêtres mal isolées sont un gouffre pour la consommation d’énergie. Aussi, pour éviter de voir s’échapper littéralement le chauffage par la fenêtre, autant changer son équipement en faisant installer des fenêtres à double voire triple vitrage. Il s’agit de vitres séparées par une lame d’air, constituée de gaz dont la résistance thermique est supérieure à celle de l’air. Choisir un installateur de volet roulant est aussi une étape nécessaire pour améliorer l’isolation de sa maison. En effet, lors des travaux de rénovation et d’isolation, bien choisir ses volets roulants, solaires ou pas, est une étape indispensable à ne surtout pas négliger.

Isoler le toit

La toiture est aussi une source de déperdition de la chaleur d’une maison. Il est d’ailleurs estimé que 30 % de l’énergie perdue dans une habitation s’échappe par la toiture. L’isolation des combles est alors primordiale, à tel point que l’État prend même en charge une partie des travaux entrepris lors de l’isolation des combles d’une maison. L’isolation par l’intérieur nécessite le plus souvent la pose de panneaux semi-rigides ou en rouleaux. Par l’extérieur, les travaux sont plus coûteux, mais aussi plus lourds. Ils nécessitent en effet d’enlever le revêtement de la toiture et de s’assurer que la charpente pourra supporter le poids des isolants.

Isoler le sol

Si une maison repose sur un sous-sol non chauffé, il est estimé que quelque 10 % de l’énergie de la maison s’échappe par le plancher. Aussi, il est nécessaire, toujours dans un souci d’isolation et d’économie, de procéder à des travaux concernant le plancher à proprement parler. L’entrepreneur posera alors des panneaux isolants directement sur le plafond du sous-sol, pour une isolation parfaite. Si la maison est de plain-pied, les travaux s’avèrent alors plus lourds puisqu’il faudra poser les panneaux isolants, à même le sol, sur lesquels sera ensuite coulée une chape de béton, laquelle accueillera le carrelage ou le parquet.

Isoler les murs

Le volume de déperdition d’énergie par les murs est estimé à environ 15 à 20 % des pertes totales de l’habitat. Là encore, les murs représentent une partie de la maison à ne pas négliger lors des travaux d’isolation ou de rénovation. L’isolation des murs peut se faire, comme pour le toit, soit par l’intérieur ou l’extérieur. L’isolation intérieure est aujourd’hui encore la technique la plus utilisée par de nombreux propriétaires, même si l’isolation extérieure gagne de plus en plus de terrain. Pourquoi ce choix ? Le prix, tout simplement. En effet, les travaux engagés depuis l’intérieur de l’habitation sont moins coûteux.

Quelle que soit la partie de la maison à isoler, il convient de toujours s’assurer que l’artisan retenu pour les travaux est bien certifié RGE et que les matériaux utilisés sont bien aux normes. En respectant ces deux consignes, les travaux d’isolation pourront faire bénéficier le propriétaire de la maison d’un crédit d’impôt.

 

Leave a comment