De quel interrupteur avez-vous besoin ?

Il y a certains choix qui paraissent simples au premier abord, et pourtant, lorsque l’on s’y penche de plus près, ils s’avèrent un peu plus complexes. C’est le cas, par exemple, lorsque l’on doit procéder à l’installation d’interrupteurs chez soi. C’est vrai, lorsqu’il s’agit de gérer un éclairage intérieur ou extérieur, il est difficile de s’en passer. Et en réalité, il en existe de toutes sortes. Alors, dans tout ça, comment faire le choix qui correspond à ses besoins ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

Un interrupteur, à quoi ça sert ?

Indispensable dans un foyer, l’interrupteur permet, de manière générale, de contrôler un éclairage, qu’il soit intérieur ou extérieur. Cela pourrait s’arrêter là, en tout cas concernant le rôle d’un interrupteur, mais il faut savoir qu’il existe toutes sortes de modèles, et que chacun d’entre eux correspond à une utilisation précise. C’est pour cela qu’il vaut mieux être attentif au choix de son interrupteur. Dans tous les cas, il faut savoir que l’installation des interrupteurs doit être régie par la norme NF C 15-100.

L’utilisation d’un interrupteur est basique, et peut se résumer très simplement : il permet tout simplement d’établir ou d’interrompre une alimentation électrique. On s’en sert surtout pour l’éclairage, c’est une évidence, mais l’interrupteur peut aussi permettre de contrôler une prise électrique, par exemple. Dans certains cas, on peut aussi s’en servir lorsque l’on possède des volets motorisés : dans ce cas, une simple pression suffit à contrôler l’ouverture et la fermeture des stores.

Il faut aussi savoir que l’interrupteur est conçu de telle sorte qu’il permet de couper un fort courant électrique sans provoquer de risque de combustion ou autre étincelle. Alors qu’en règle générale, ce type de coupure peut être dangereux. Mais l’interrupteur possède cet aspect sécuritaire de par sa conception.

S’il existe toutes sortes d’interrupteurs, comme des interrupteurs à bascule, des interrupteurs à poussoir ou encore des interrupteurs tactiles, il faut en général s’assurer que notre choix se porte sur un modèle qui porte au minimum un marquage CE. C’est une garantie en termes de sécurité et cela permet d’assurer la possibilité d’une installation chez soi.

Quels sont les différents types d’interrupteur et comment choisir ?

Il n’est pas toujours évident de trouver l’interrupteur répondant à vos besoins, surtout qu’il existe toutes sortes de modèles différents sur le marché. Voici un petit tour d’horizon de quelques-uns des principaux types d’interrupteurs.

On peut commencer par le simple allumage. Il permet de contrôler un récepteur depuis un seul endroit. Ce type de mécanisme n’est plus développé par les fabricants de matériel électrique et est progressivement remplacé par l’interrupteur va et vient.

L’interrupteur va-et-vient peut être, quant à lui, à simple ou à double allumage. Sa conception permet d’allumer ou d’éteindre un luminaire depuis plusieurs endroits, et ce, quelle que soit la position des autres points de commande. Il s’agit du type d’interrupteur le plus courant à ce jour.

On peut aussi opter pour un détecteur de mouvement qui fera office d’interrupteur, par exemple dans une cave ou pour la gestion d’un éclairage extérieur. Plus simplement, la lumière s’allume lorsqu’il détecte un mouvement par une détection “hyperfréquence”. En général il est équipé d’un minuteur pour que la lumière reste allumée sur la durée choisie par l’utilisateur.

Leave a comment