Éviter l’humidité de la maison avec un jardin luxuriant

L’un des fléaux les plus dérangeants et pourtant qui sont assez fréquents dans les maisons reste l’humidité. En effet, tout ce que nous faisons au quotidien attire l’humidité, ou plutôt l’entraine. La douche, la cuisine, la transpiration et le fait d’étendre son linge à l’intérieur représentent les causes principales de l’humidité chez soi. Ceci est également occasionné par le phénomène de la condensation qui amène la vapeur à s’accumuler et créer de l’humidité.

Heureusement, il existe de multiples moyens de faire face à cela. Il y a par exemple des machines qui absorbent l’humidité tels les déshumidificateurs d’air. Il y a aussi des moyens plus naturels comme le recours à des plantes absorbantes à l’intérieur tout comme à l’extérieur de la maison. Voici quelques informations sur ces plantes miraculeuses qui sauvent la maison d’un éventuel drame, car les travaux pour cause d’humidité sont assez onéreux.

Connaitre les plantes qui absorbent l’humidité

Il est possible de planter ces fameux végétaux absorbants en intérieur comme en extérieur, car toutes les maisons ne sont pas dotées de jardin, en particulier les appartements.

Les plantes à préférer en intérieur

Les plantes qui absorbent l’humidité en intérieur sont les orchidées, les arbustes tropicaux, les cactées et les fougères. L’épiphyte, par exemple, absorbe très bien l’humidité dans l’air, le yucca est un excellent bio indicateur, quant aux fougères, elles peuvent grimper sur les vérandas en capturant l’humidité ambiante et empêchant ainsi l’humidité extérieure de pénétrer dans la maison. Les orchidées qui sont l’une des fleurs les plus belles au monde ont un grand besoin d’eau. De ce fait, elle en absorbe dans tout ce qui l’entoure. Ce qui en fait un excellent absorbant.

Un jardin anti-humidité

Si la maison dispose d’une cour où le jardinage est possible, il faut planter ces plantes pour non seulement avoir un jardin luxuriant, mais aussi limiter l’humidité :

  • Le spathiphyllum ou la fleur de lune : elle absorbe l’humidité dans l’air via ses feuilles et est en plus un anti-polluant. Elle débarrasse l’air de certains polluants grâce à sa vertu de purificateur ;
  • Le chamaedorea ou palmier nain : il absorbe également l’humidité de l’air grâce à ses feuilles. C’est une plante tropicale qui aide aussi à purifier l’air ;
  • L’hedera hélix ou lierre grimpant : c’est une plante qui en plus de capturer l’humidité est également efficace contre la moisissure. Comme son nom l’indique, le lierre grimpant est une plante qui peut monter. Pour lutter contre l’humidité au maximum, il est possible de le planter tout autour de la maison sur un support montant et ainsi former une sorte de barrière anti-humidité ;
  • le gazon : il absorbe beaucoup l’humidité du sol, car il est gourmand en eau. La raison pour laquelle la plupart des personnes bloquent sur le gazon est son entretien. Il faut la tondre régulièrement. Mais il est aussi possible de recourir à l’utilisation d’un robot tondeuse que le marché du jardinage offre, il n’y a plus d’excuse.

Les avantages d’un jardin anti-humidité

Les plantes qui capturent l’humidité sont donc providentielles pour certaines maisons où il y a plus d’humidité que d’autres. Elles possèdent d’autres avantages à part leur capacité à absorber l’humidité : elles purifient l’air de certains polluants et permettent de prévenir la moisissure. Mais leur autre point fort est surtout l’embellissement du jardin. Un jardin luxuriant est toujours apprécié par la vue. Cependant, qui dit plantes, dit insectes et bestioles en tout genre, mais ils ne sont pas toujours nuisibles et ne dérangent pas vraiment les riverains du jardin.

Il faut retenir que l’humidité dont nous parlons est celle de l’air, mais aussi du sol, car l’humidité contenue au sol peut également se condenser et s’évaporer dans l’air.

Leave a comment