Le bougainvillier, pour une ambiance tropicale dans votre jardin

Poussant abondamment dans les zones subtropicales et tropicales comme aux Antilles, le bougainvillier est un arbuste grimpant. Il est notamment apprécié pour ses petites fleurs blanches tubulaires apparaissant au centre de trois bractées pétaloïdes colorées. En pleine terre ou en pot, cette belle plante estivale permettra d’apporter à votre jardin le charme des îles pour un effet dépaysant assuré.

Il n’est pas uniquement réservé aux régions chaudes

Ceux qui vivent dans les régions ensoleillés, comme sur la Côte d’Azur, peuvent facilement planter le bougainvillier en pleine terre. Il pourra ainsi recouvrir un mur ou une tonnelle. Il peut également s’intégrer à merveille dans une haie fleurie. Ceux qui sont dans les régions moins privilégiées par le soleil pourront toutefois profiter de cette plante en la cultivant de façon isolée en pot. En effet, il est à savoir que le bougainvillier ne résiste pas au gel. Le mettre en pot vous permettra, ainsi, de rentrer la plante en hiver.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à choisir l’arbuste qui vous convient parmi les nombreuses espèces existantes. Découvrez, entre autres, la Snow White, la Scarlett O’Hara, la Mary Palmer la Variegata et tant d’autres variétés de Bougainvillier encore.

Au jardin ou en pot ?

Si vous cultivez le bougainvillier en pot, sachez qu’il se plaira dans un mélange de terreau, de sable et de terre de jardin, en pleine lumière. Pour une culture en pleine terre, optez pour un sol riche, bien drainé et bien exposé au soleil. Si vous vivez en région méditerranéenne, plantez-la de préférence au printemps dans une terre légère. Que ce soit au jardin ou en pot, veillez à ce que la plante soit à l’abri des vents et placez-la de préférence au pied d’un support pour la faire grimper.

Si vous souhaitez multiplier facilement chaque bougainvillier, optez pour le bouturage ou le marcottage au printemps. Alors que vers le mois de mars, les boutures herbacées sont recommandées, en été les boutures ligneuses sont préférables. Le marcottage, quant à lui, peut se faire au printemps ou en septembre lorsque le climat commence à s’adoucir. Quoi qu’il en soit, un bon entretien et une taille contrôlée permettront d’améliorer durablement la croissance et la floraison de votre arbuste.

Comment obtenir une excellente floraison et un bel arbuste ?

Pour obtenir une floraison spectaculaire, l’utilisation d’un engrais spécial bougainvillier est recommandée. Pensez à arroser la plante deux fois par semaine pendant la période de floraison. Par contre, en hiver, vous pourrez presque arrêter l’arrosage. Pour conserver de la fraîcheur en été, veillez à pailler le pied. La taille, quant à elle, n’est pas indispensable. Elle est même parfois à éviter lorsqu’elle est trop sévère. En effet, étant donné que les fleurs apparaissent sur le bois l’année précédente, la taille risque de réduire considérablement les chances de floraison du bougainvillier pour l’année à venir. Vous pouvez toutefois équilibrer la ramure en taillant légèrement et progressivement l’arbuste au fil des ans, afin d’éviter qu’il ne devienne difforme. Pour éviter les éventuelles maladies de vos plantes, certains insectes sont à éloigner de vos arbustes comme les mouches blanches ou aleurodes, les cochenilles farineuses, les pucerons ou encore les araignées rouges.

Leave a comment