Tout ce que vous devez savoir sur la motorisation de volet roulant

Parce qu’ils sont plus modernes et pratiques, les volets motorisés sont de plus en plus prisés. Or, vous êtes toujours équipé de volets à manivelle. Si le passage vers des volets roulants motorisés vous tente, il y a ici tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

Pourquoi motoriser vos volets roulants ?

Si les tabliers des volets n’ont pas plus de 20 ans, l’ajout de motorisation sur ceux déjà existants sera moins coûteux que d’installer des volets neufs.Vous pourrez ainsi bénéficier d’ouvertures modernes mais à un coût réduit. Vous avez même la chance d’en équiper des volets plus vieux, à condition de les faire examiner par un professionnel qui validera la possibilité ou non de l’ajout d’un moteur.

Avec des volets roulants motorisés c’est aussi un peu plus de pratique que vous vous offrez. D’une simple pression sur une télécommande ou une commande centrale, vous pourrez rabaisser ou lever vos volets à souhait.

Il peut même améliorer la sécurité de votre domicile. En effet, en motorisant vos volets, vous pouvez faire en sorte d’avoir des volets connectés. Vous pourrez ainsi fermer votre maison de loin en cas d’oubli ou simuler votre présence pour dissuader les intrusions.

Le plus c’est que l’installation de cette technologie n’aura pas d’incidence sur la décoration de votre maison. Le système de motorisation volet roulant est en effet si discret qu’il est pratiquement invisible.

Les accessoires indispensables

Vous avez bien entendu la possibilité de faire appel à un professionnel. Mais vous pouvez aussi effectuer les travaux nécessaires vous-même si vous avez le temps et si vous êtes plutôt bricoleur. La seule contrainte c’est si le coffre de volet se situe dans l’encadrement d’une fenêtre. Dans ce cas, seul un professionnel sera habilité à faire les travaux.

Pour faire les travaux vous-même, il faudra alors vous équiper comme il faut. Voici les essentiels :

  • Un tube

C’est dans cet accessoire que se positionnera le moteur. C’est sa rotation qui permettra au tablier de se soulever ou de descendre. Pour choisir le tube qu’il vous faut, son diamètre doit être compatible avec celui du moteur. Il existe plusieurs types de tube (octogonal, hexagonal, rond…)

  • Des couronnes ou bagues

Cette pièce aura pour rôle d’insérer correctement le moteur dans le tube. Elle doit donc aussi être compatible avec l’accessoire mentionné précédemment. Vérifiez les références pour identifier celui qu’il vous faut en fonction du tube que vous avez.

  • Une roue

C’est la pièce où se nichera le moteur et qui fixera le moteur à l’axe de rotation du tablier.

Pour être sûr d’avoir tous les éléments qu’il vous faut, vous pouvez aussi opter pour l’achat d’un kit. Il contiendra le nécessaire pour mettre en place la motorisation de vos volets, allant du moteur aux vis, et contiendra même une notice pour vous guider.

Mais même un kit doitêtre bien choisi. Le verdict sera pris selon le type de volet que vous avez (avec un coffre tunnel, avec un coffre traditionnel ou intégré au mur) et le moteur.

Le moteur

Le moteur fait également partie intégrante des accessoires à avoir pour motoriser des volets roulants, mais le sujet étant assez vaste une partie entière qui y est consacrée est nécessaire. Pour opter pour le bon moteur, il faudrase basersur deux critères : la puissance et le type de moteur.

–          La puissance

Il faudra choisir en fonction du type de volets que vous avez (PVC, alu, bois, etc.) et de leurs dimensions. Si un moteur très puissant sera toujours efficace, il vous coûtera (inutilement) plus cher. Mais la chose à éviter reste de choisir un moteur qui a une puissance inférieure à celle requise. Dans le pire des cas, il pourrait ne pas être capable de soulever le tablier. Dans le meilleur des cas, il fonctionnera avec difficulté et sera vite inutilisable. Pour faire le meilleur choix, ayez toujours en tête (ou noté quelque part) les informations relatives à vos volets. Un commercial vous conseillera ensuite sur ce qu’il vous faut.

–          Le type de moteur

3 options s’offrent à vous. Le moteur sans fil permet de commander l’ouverture et la fermeture des volets via une télécommande ou un émetteur. Le moteur radio fonctionne à l’aide d’une horloge radio qui permet de programmer leur ouverture et leur fermeture. Le moteur filaire est relié avec un câble électrique dissimulé dans les murs. Son inverseur vous permettra de fermer et d’ouvrir vos volets à l’envie.

  • Motorisation par secteur ou motorisation autonome

Si la motorisation électrique est classique, il est aussi possible de motoriser les volets grâce à l’électricité verte.

Certains fabricants proposent des kits avec un moteur hybride, c’est-à-dire avec des panneaux solaires qui permettront aux volets de s’ouvrir et de fermer même pendant une coupure de courant. D’autres fonctionnent exclusivement avec des capteurs solaires.

Leave a comment