Les nombreux bienfaits du romarin

Le romarin est une plante vivace aux multiples bienfaits. Il pousse surtout dans les zones rocailleuses et arides du bassin méditerranéen.

Faisant partie de la famille des Lamiacées, le romarin adopte plusieurs surnoms comme le bouquet de la Vierge, l’herbe aux couronnes ou la Rosée des Mers.

On l’utilise surtout en cuisine pour parfumer les soupes, les plats de viande, les civets, les grillades, etc. Le romarin ne se contente pas d’être une herbe aromatique, mais selon le site Grands-mamans.com, il développe aussi ses multiples vertus pour garder la forme et la santé.

Les bienfaits du romarin :

– Vertus anti-inflammatoires et antidouleur

Le romarin est l’allié idéal pour lutter contre les douleurs articulaires et musculaires. Il combat le rhumatisme et la migraine. Pour profiter de ces vertus antidouleur et anti-inflammatoires, on peut l’utiliser en inhalation ou en cataplasme sur les parties douloureuses. Vous pouvez introduire des feuilles de romarin dans votre eau de bain avant d’aller se coucher.

– Booster la concentration et la mémoire

Depuis l’époque de la Grèce Antique, le romarin est réputé pour ses propriétés antioxydantes agissant sur la mémoire et la concentration. Pour ce cas-ci, on aura recours à l’huile essentielle de romarin. Deux choix d’utilisation sont possibles. La première consiste à verser quelques gouttes dans un diffuseur. Quant à la deuxième, il faut appliquer directement une petite quantité sur la tempe avec le bout de l’index. L’odeur de l’huile essentielle va stimuler convenablement les capacités cérébrales.

– Allié pour un confort digestif

Les vertus digestives sont comprises parmi les bienfaits du romarin. Cette propriété est engendrée par la grande quantité de flavonoïdes contenue dans sa composition. Grâce à ces flavonoïdes, le romarin agit efficacement sur la digestion. Les personnes qui souffrent de constipation, de crampes d’estomac ou de ballonnements peuvent faire appel à cette plante. Les troubles gastro-intestinaux prendront fin avec une ou deux tasses de tisane de romarin à boire tous les matins ou tous les soirs avant le coucher. Une autre option plus pratique est aussi envisageable : incorporer cette herbe dans les plats, non seulement pour parfumer les marinades et les sauces mais surtout pour favoriser le confort digestif.

– Qualités expectorantes

On fait appel au romarin en cas d’infections bronchiques. Cette plante possède des qualités expectorantes incontestables tout comme le thym. Cette fois-ci, on l’utilisera en huile essentielle et en infusion. L’huile servira en massage pour calmer les infections et l’infusion agira contre les états grippaux, la fatigue et les troubles de l’ORL. Lorsque la saison estivale se termine, ce remède est également efficace pour contrer les sévérités de l’hiver. Pour la posologie, il suffit de prendre des feuilles de romarin séchées qu’on pétrira jusqu’à l’obtention de deux cuillerées à café. On versera ensuite cette poudre dans une tasse d’eau bouillante qu’on consommera trois fois par jour. On peut augmenter la dose à trois tasses par jour si les troubles persistent.

Leave a comment

Jusqu'à -60% sur Amazon sur les outils de jardinage / maison