Comment planter de la coriandre ?

Outre les vertus extraordinaires issues de ses feuilles comme de ses graines, la coriandre est une plante facile à cultiver. Pour l’heure, vous pouvez tant bien la faire pousser dans votre jardin que dans un pot. Cette deuxième alternative étant bien pratique est devenue très courante aujourd’hui. Voici nos quelques conseils si vous souhaitez vous y mettre et en savoir plus sur la coriandre.

Pourquoi opter pour ce type de culture ?

De nos jours, il faut dire que la culture en pot semble être un coup de cœur des amateurs comme des passionnés du jardinage, en intérieur comme à l’extérieur. Les herbes aromatiques, les légumes ainsi que les plantes de décoration se joignent pour cette culture. Qui plus est, elle peut être bien avantageuse.

  • Le premier point fort serait le gain d’espace. En effet, les pots peuvent être disposés dans un coin sans encombrer. Si vous aimez la décoration, vous pouvez les agencer selon vos goûts pour donner une touche extra.
  • Dites au revoir aux éventuelles ruptures d’ingrédients en pleine préparation. Il vous suffit d’arracher les produits bien frais et le tour sera joué.
  • D’autre part, les cultures en pots sont plus faciles à entretenir et ils ne vous prendront pas beaucoup de temps. Dans tous les cas, il s’agit d’un recours très pratique.

Quel type de pot choisir ?

Tout dépend bien évidemment de vos préférences et surtout de l’espace dédié à la culture. Cependant, un pot de 20 cm sur 20 cm serait l’idéal. Pour un pot de cette dimension, vous devez utiliser les 2/3 d’un plant. Il ne vous reste plus qu’à faire le calcul pour le nombre de plants qu’il vous faudra. Selon vos choix, vous avez la possibilité d’avoir un ou plusieurs pots. Cela dépend également de la quantité dont vous possédez.

Posez dans le fond du pot une couche de cailloux pour améliorer le drainage. Les billes d’argiles peuvent aussi parfaitement faire l’affaire. Pour remplir la totalité, complétez avec un terreau potager mélangé ajouté de 1/4 de sable. Il est possible de cultiver en jardinière la coriandre avec d’autres aromates. À citer essentiellement l’aneth ou le basilic.

Où placer le pot ?

La réussite de votre culture repose en grande partie sur cette étape. La coriandre est une plante qui pousse sous les signes du soleil. Il est donc vivement recommandé de la placer là où les rayons du soleil peuvent l’atteindre, mais il n’est bien évidemment pas impératif de la mettre sur la fenêtre. Du moment qu’elle est en contact avec le soleil, le compte est bon.

Dans le cas où vous êtes intéressés par les graines, la chaleur et le vent favorisent leur poussée, et ce, avec une vitesse très particulière quoiqu’il faut faire attention au vent. Trop de vent pourrait endommager les tiges et les feuilles. Vous devez donc bien jauger ces paramètres pour avoir un résultat satisfaisant. Vous devez juste trouver le juste milieu et bien jauger ces critères.

À quelle période ensemencer ?

Le semis de la coriandre doit se faire en automne. Donc vers les mois de mars, avril et mai. Cependant, voici quelques détails à préciser :

  • Pour le jardinage en intérieur : Vous pouvez débuter entre le mois de mars et le mois d’avril. Il serait plus opportun de le faire derrière les fenêtres où les effets du soleil peuvent agir. Les mini-serres sont aussi conseillées. N’hésitez pas à faire sortir les pots de temps en temps à l’extérieur pour un contact plus rapproché avec les rayons du soleil.
  • Pour le jardinage en extérieur : Puisque la coriandre est sensible au froid, le mois de mai est la saison idéale. Vous ne continuerez que vers le mois de septembre, période où les gels ne seront plus présents.

Comment semer ?

Les procédés sont simples. Faire pousser une plante dans un pot ne nécessite pas un travail complexe. Voici les étapes à suivre :

  • Mettre une bonne dizaine de graines dans le pot. Il s’agit donc de la première couche
  • Recouvrir ensuite d’une fine couche de terreau et presser le tout. De cette manière, vous entassez l’ensemble pour incorporer les graines dans la terre.
  • Continuer par arroser sans pour autant inonder le pot. Faites en sorte que toute la surface soit bien imbibée d’eau.
  • Tâcher de maintenir la terre humide jusqu’à l’apparition des plantules. Ce qui implique un arrosage assez fréquent.
  • Dans le cas où les feuilles apparaissent en double, il faut éliminer le surplus.
  • Les feuilles seront prêtes à être récoltées 1 mois et demi après le semis. Les graines quant à elles, apparaissent un peu plus tard. Entre 3 et 4 mois après.

Qu’en est-il de l’entretien ?

Comme stipulé dans les parties ci-dessous, la culture en pot des coriandres ne requiert pas un entretien en particulier. Toutefois, il faut l’arroser régulièrement pour éviter que la terre se dessèche. La terre humide est favorable à la poussée et intervient dans la qualité des feuilles. Grâce à quoi vous aurez des feuilles bien fraîches et toutes vertes. Durant les saisons chaudes et sèches, il faut arroser plus fréquemment.

Voici une astuce pour tester si votre plante a besoin d’eau : enfoncez un doigt dans la terre sur 3 cm environ. Si vous ne sentez pas l’humidité, vous devez l’arroser. Dans tous les cas, il faut retenir que la sècheresse comme l’excès d’eau peut dépérir la coriandre.

Vous êtes donc armés pour attaquer à la culture de plante en pots. Pour l’occasion, vous pouvez choisir plusieurs types de semence. Si vous hésitez sur la plante à cultiver, vous pouvez vous renseigner pour sur des sites spécialisés dans le domaine.

Leave a comment

Jusqu'à -60% sur Amazon sur les outils de jardinage / maison