Poser des pavés autobloquants, c’est bien plus simple que ça en à l’air

Poser des pavés autobloquants, c’est bien plus simple que ça en à l’air

Il existe différentes manières de poser des pavés autobloquants. Mais en général, vous avez 2 possibilités : soit vous le poser en extérieur directement sur un lit de sable ou si vous avez besoin d’utiliser un nivelage, poser vos pavés sur des mortiers. Mais cela dépend de la fondation.

La pose sur un lit de sable

Avant de faire soit que ce soit, une délimitation de la zone que vous souhaitez équiper est nécessaire. Vous devez faire cette délimitation avant de commencer la pose de pavés autobloquants. Effectuer la délimitation en faisant des calculs sur les dimensions, pensez également à acheter un surplus de 10 %. Prenez aussi compte du temps qu’il fait dehors. La météo est un élément-clé de votre travail. Attendez que le temps soit complètement sec avant de commencer. Il vous faut au moins 2 jours. Je vais tout d’abord vous donner un petit résumé pour vous aider à mieux comprendre. Après avoir déterminé le temps parfait, commencez par installer des piquets.

comment poser des pavés autobloquantsEssayez de relier ces piquets par une corde. Puis essayez de creuser un trou d’une épaisseur de 40 cm à l’intérieur. Cette épaisseur varie en fonction de la taille des pavés que vous voulez utiliser. Pensez également à l’évacuation d’eau, pour cela, ajouter une légère pente. Vous devez également damer jusqu’à 10 cm pour incruster un géotextile. Cela aura pour effet d’empêcher et d’éviter la pousse d’herbe au-dessous des pavés.

Désormais, vous pouvez entamer le lit de pose. Pour cela, gardez encore une couche de 8 cm sur toutes les surfaces. Une fois de plus, vous devez encore damer, mais cette fois-ci, faites bien attention aux traces de pas. Servez-vous d’une planche quand vous vous déplacez. Il est maintenant temps de poser les pavés autobloquants. Comme son nom l’indique, vous devez suivre une logique puisque ces pavés devront s’autobloquer. Pour ce faire, poser les pavés en les emboîtant les uns contre les autres.

Vous devez toujours commencer sur un angle. Utilisez un maillet, de préférence en caoutchouc pour enfoncer les pavés dans le sable. Toutefois, veillez à ce qu’ils ne s’enfoncent pas trop profond. Il faut le faire partiellement, tout en vérifiant régulièrement le niveau. C’est vraiment un point essentiel si vous voulez avoir de beaux résultats.
À cet effet, vous devez finaliser les bordures des pavés en utilisant une meuleuse à disque en diamant ou tout simplement une coupe pavée. C’est plus simple et pratique. Associez le tout avec un marteau et un burin et vous allez voir le résultat. C’est très professionnel et satisfaisant. Mais ce n’est pas encore fini, vous devez poursuivre la finition sur les pavés déjà posés au sol.

Pour cela, utilisez du sable fin pour remplir les joints des pavés. Faites votre possibilité pour que les sables pénètrent bien et profondément à l’intérieur des joints. Puis, utilisez une dameuse à semelle, balayez les joints avec du sable. Arrosez le tout avec une couche fine de pluie, laissez reposer 48 h et le tour est joué.

La pose sur un mortier

pose de pavés autobloquantsQuant à la pose de pavés autobloquants sur une couche de mortier, c’est indispensable sur un terrain meuble. Cela empêche le pavé de s’enfoncer dans le terrain. Vous pouvez toujours partir de la même technique que pour la pose de pavés autobloquants sur un lit de sable. Il faut juste que vous ajouter une sous-couche de mortier. De préférable, 10 à 15 cm d’épaisseur, puis continuez la procédure avec le géotextile, exactement comme sur le lit de sable. Juste une remarque sur cette deuxième méthode, veuillez garder un temps de pose de 24 heures avant de procéder aux finitions, cela augmentera la stabilité de vos pavés et vous donnera un meilleur résultat après la finition.

 

Leave a comment