Open Hours: Mn - St 8:00 a.m. - 9:00 p.m.
Cart (0) 0

Quelques conseils pour bien choisir votre parquet

Vous êtes à la recherche d’un revêtement qui ornera le sol de votre maison ? Pour apporter du cachet à votre intérieur, optez pour du parquet. Cependant, pour faire le bon choix, il faut déjà connaitre les différents types de parquet. Découvrez grâce à cet article les 3 sortes de parquets existants, leurs spécificités, ainsi que leurs avantages et inconvénients.

Le parquet massif

Le must du must, c’est le parquet massif, composé entièrement d’essence de bois d’au moins 14mm (épaisseur adéquate pour un chauffage du sol). Si le parquet massif en chêne est l’un des plus utilisés et plus populaires, le bambou et les bois exotiques comme le Merbau sont également très en vogue.

–          Avantages

Visuellement le parquet massif apportera de la valeur à votre maison, il est chaleureux et sera un atout pour une éventuelle revente. C’est aussi un investissement sur le long terme puisque, bien entretenu, le parquet massif peut durer jusqu’à 100 ans. Il conserve également bien la chaleur et est un bon isolant sonore, spécificité intéressante si votre maison est à étage ou si vous vivez en appartement.

–          Inconvénient

Le principal inconvénient du parquet massif est sans surprise le prix élevé, d’autant plus qu’il est conseillé de faire appel à des professionnels pour la pose qui est assez délicate.

Le parquet semi massif

Ce type de parquet est composé de 2 couches. La couche supérieure appelée aussi parement est – comme le parquet massif – constituée d’un bois massif mais avec moins d’épaisseur, quant à la couche inférieure, c’est un contre-plaqué généralement fait avec du bouleau.

–          Avantages

Le parquet semi massif a pour avantage d’avoir un rendu authentique et d’offrir pratiquement le même cachet qu’un parquet en chêne massif, par exemple grâce au parement. Le parquet semi massif est aussi plus abordable puisque moins d’essence de bois sera utilisée, donc les coûts diminueront. Si vous optez pour un système d’emboitement, vous aurez l’option de faire la pause vous-même.

–          Inconvénients

Le parquet semi massif est un peu moins résistant que le parquet massif en bois. Ça s’explique par le fait que la couche de parement conçu avec du bois massif est moins épaisse. Il faudra également faire attention à bien entretenir ce type de parquet, puisque l’épaisseur du bois noble fait que la rénovation est limitée en nombre.

Le parquet flottant ou contrecollé

Comme le parquet semi massif, le parquet flottant possède une couche de parement faite avec du bois noble qui est également beaucoup moins épaisse que pour le parquet massif. En revanche, ce parquet-ci est composé de 3 couches. La première est le parement, la seconde est un support latté et la troisième est une couche de contre balancement qui assure l’équilibre du tout.

–          Avantages

Le bois noble du parement permettra d’avoir le même rendu visuel que les deux autres types de parquet et en étant encore plus abordable. En choisissant un modèle avec un système d’emboitement, vous pourrez vous charger vous-même de la pose même en n’étant pas un bricoleur averti.

–          Inconvénients

Il va sans dire qu’il est moins résistant que le parquet massif, à cause de la couche de bois noble utilisé. Le parement étant généralement encore plus mince que celui utilisé pour le parquet semi massif, le nombre de rénovation possible est également limité.

Certains intègrent également le parquet stratifié dans cette catégorie, mais n’étant pas vraiment un revêtement, ils n’ont pas été inclus ici. Mais que vous penchiez pour du parquet massif, du semi massif, du flottant ou alors du stratifié, une enseigne comme Parquets Protat vous offrira tout un éventail de choix.

Leave a comment