Réaliser un jardin en permaculture

Définition

Elaborer ce type de jardin apporte de multiples avantages à l’homme, tout en respectant son entourage. Pour en savoir plus, suivez cet ouvrage : Permaculture et horticulture. Vous aurez alors à vous soucier de l’environnement en général : la faune, la flore, la nature de la terre et vos propres convictions. Un jardin en permaculture peut servir à la production alimentaire telle que les légumes et les fruits et également à la production de plantes médicinales ou herbes aromatiques.

Quand je décide de faire du jardinage, c'est beau sérieux

Principes

Premièrement, vous aurez à réaliser une étude sur l’endroit où vous allez créer votre jardin. Déterminez les éléments indispensables pour l’équilibre de votre écosystème. Vous serez ainsi certains que les êtres qui y vivront seront en parfait accord avec l’environnement. A titre d’exemple, vous devez savoir en détails le cycle solaire, le système d’approvisionnement en eau, l’intensité des vents et la nature du sol pour aménager votre espace.

Deuxièmement, il est important de subdiviser l’espace en cinq parties : le numéro un est spécialement conçu pour y réaliser le plus d’activités (près de votre habitat) et le numéro cinq où, il n’existe aucune activité que vous pourriez réaliser (assez éloigner de la maison).

Troisièmement, vous devez utiliser chaque élément de l’écosystème pour qu’il soit opérationnel et fonctionnel pour le bon fonctionnement de ce dernier. A titre d’exemple, les animaux pourront produire de l’engrais qui sera utilisé pour stimuler l’activité du sol.

Techniques

La première règle est de ne jamais laisser le sol nu. Il est important de garder ce dernier humide. Ensuite, il est essentiel d’avoir un bon système d’approvisionnement en eau. Son utilisation doit être optimale et si possible la recycler autant que possible. C’est un élément important dans un jardin en permaculture, car l’eau permet d’humidifier le sol, arroser les plantes et hydrater les animaux. Vous pouvez, très bien dans ce concept, vous procurer de grands barils vident afin de récupérer l’eau de pluie. Cette eau est particulièrement riche en divers éléments pour nourrir votre écosystème.

Les plantes présentes dans ce jardin doivent être plusieurs variétés. Vous pouvez par exemple, cultiver des arbres fruitiers, des plantes aromatiques, des fleurs comestibles, des plantes médicinales, des légumes et des arbustes de tailles moyennes.

Du côté esthétique, vous pouvez opter pour la technique de trou de serrure. Il s’agit de réaliser comme une sorte de fer à cheval, la forme U, c’est un modèle très répandu dans la conception de jardin en permaculture.  Vous aurez ainsi, à titre d’exemple, au centre votre jardin potager, à proximité les arbres et créer un étang pour le contour.

Réaliser son propre compost est une méthode nécessaire dans votre jardin. Le but étant de tout transformer pour être réutiliser à des fins bénéfiques. Tous les déchets, en passant par les feuillages morts et le reste des nourritures des animaux seront employés pour le compostage. Et le résultat obtenu sera utilisé pour fertiliser le sol.

Les vers de terre sont indispensables dans ce type de jardin. En effet, ils jouent un rôle important dans le maintien et la santé du sol. Pour pouvoir les attirer, il est conseillé avant tout de garder une structure parfaite du sol. Il est à noter que l’utilisation de pesticides est à éviter pour ne pas abimer la nature de votre terrain.

Ces quelques techniques respectées, votre jardin en permaculture sera parfait. Toutefois, comme toutes les activités de jardinage, il aura besoin d’être entretenu quotidiennement. Et profiter ainsi de la production de vos plantes.

Leave a comment