Le Saule marsault en pot pour ornementer son jardin

Le Saule marsault (Salix Caprea) est une plante de petite taille, ne dépassant pas normalement les 10 cm. Ses origines sont multiples, car on peut le rencontrer en Europe, en Asie et même en Afrique du Nord. Son nom est par ailleurs assez original puisque sa découverte est assez hasardeuse, au moment où des chèvres le broutaient.

Les caractéristiques de cette plante de jardin

Le Saule marsault, aussi appelé saule des chèvres, possède des branches assez flexibles pour ne pas se casser à la moindre flexion. Cependant, elles sont dotées d’importantes ramifications. En ce qui concerne le tronc, il prend une teinte grisâtre au fur et à mesure que la plante grandit, et renferme des fissures allant dans le sens de la longueur. En termes de longévité, cet arbuste peut atteindre une soixantaine d’années s’il est bien entretenu. Ses feuilles sont caduques et ont une forme ovale ponctuée de petites pointes sur les bouts.

Tout savoir sur le Saule MarsaultPar ailleurs, le Saule marsault est monosexué. Elle ne peut donc être que de sexe mâle ou femelle, et non les deux. La fécondation requiert ainsi un peu de travail, mais le résultat produit des fleurs assez particulières, ayant l’aspect de chatons jaunes avec des poils gris. Elles peuvent mesurer jusqu’à 7 cm. Quant aux fruits, ils ont la forme de capsules entre 5 à 10 mm renfermant les graines.

La méthode de culture du Saule marsault

Il est assez simple de planter le Saule marsault, car il résiste à toutes les saisons. Sa multiplication peut se faire de différentes manières. En marcottage, le développement de la plante doit par contre être minutieusement suivi. En outre, il est important de l’arroser fréquemment et de ne pas trop l’exposer au soleil. D’ailleurs, cet arbuste apprécie particulièrement l’humidité, les zones ombragées sous les broussailles ou les haies. Et bien qu’il soit connu pour tolérer les températures en dessous de zéro, il peut néanmoins résister à l’été comme au printemps. Lorsque le Saule marsault en pot, en particulier au moment de la floraison, ne peut que transformer votre jardin en paradis. Aussi, son tronc peut être utilisé comme échalas pour soutenir d’autres plantes, voire des vignes ou des arbustes. Son écorce est par contre très recherchée en tannerie. Elle renferme des éléments essentiels au traitement du cuir.

Comment l’entretenir ?

Tout comme la coriandre, le Saule marsault n’exige pas énormément de soins. L’essentiel de son entretien consiste à bien l’arroser après l’avoir planté, puis continuer sur un arrosage tous les mois, notamment en été ou si le sol est sec. Un taillage fréquent est aussi de mise, car les ramifications se multiplient rapidement. Il faut le répéter tous les trois ans pour laisser suffisamment à la plante le temps de pousser et d’avoir un meilleur aspect.

Toujours en termes d’entretien, il est recommandé de prévenir la tenthrède gallicole du saule qui est une maladie généralisée pour la majorité des saules, et le Saule marsault ne fait pas exception. La prévention consiste à pulvériser des pesticides et insecticides. Sinon, il est également conseillé de verser une solution savonneuse sur l’arbuste pour lutter contre les parasites (pucerons) qui attaquent le tronc, les branches et les feuilles.

Leave a comment