Créez une belle haie avec le thuya

Le thuya est un grand arbre originaire d’Amérique et d’Asie. Il entre dans la famille des Cupressacées, dans la classe des conifères. Au cours de son développement, il n’y a rien d’extraordinaire à signaler chez cette espèce. Cette dernière n’apporte qu’une verdure imposante et très persistante au jardin. Pourtant, elle est l’arbre par excellence pour se constituer une haie.

Une haie très efficace

Cette longévité au niveau de ses feuilles permet une occultation efficace à n’importe quelle période de l’année. Sa hauteur peut atteindre 50 m selon les espèces. De même, le développement de ce conifère est très rapide. Raison pour laquelle le thuya est spécialement sollicité pour former une haie dans les plus brefs délais. Aussi, l’arbre reste indifférent par rapport aux aléas climatiques, sauf en cas de grand gel. Un avantage de plus pour lui d’intégrer facilement la place de clôture végétale pour nos jardins.

La problématique rencontrée dans la mise à disposition du thuya en tant que rideau vert se centre. Cependant, au niveau de l’entretien périodique à effectuer à son encontre, d’autant plus que le but étant de créer une « belle » haie. Dans le souci de faire ressortir ce côté esthétique, adopter des gestes justes et à temps est primordial après la mise en terre. Cette dernière n’étant pas également très compliquée, puisque cet arbre s’adapte à presque tous les types de sols.

Pour une belle haie, effectuer la taille au bon moment

Ce n’est ainsi qu’au cours du développement du thuya que l’on pourra définir si réellement la haie constituée par cet arbre apportera esthétisme ou non. La taille est un facteur clé pour donner la dimension parfaite à ce conifère, le seul à prévoir d’ailleurs. Elle est obligatoire pour cette espèce en particulier sinon, la hauteur de la haie ne sera pas maitrisée, ou du moins, ne sera pas celle voulue. Le Thuya peut être un excellent élément décoratif Une bonne taille peut ne pas suffire. Elle doit aussi se faire au bon moment. Si vous ne voulez pas faire face aux 50 m de hauteur du thuya, le mieux serait de réaliser cette tâche à fin août. De cette manière, vous aurez une croissance diminuée et maitrisée, puisque la sève est à un stade descendant chez le thuya. Les tailles de printemps, par contre, accélèreront le développement de l’arbre, la sève en cette période de l’année remonte.

Ainsi, si vous vous pressez à l’idée de vous en servir en guise de brise-vue, le printemps est la période de taille idéale, tandis que celle de l’été aura l’effet contraire. Du point de vue esthétique, cette note d’information vous aidera dans l’uniformisation de la hauteur de votre haie verte de thuya. Il faudra ainsi les planter au même moment et les tailler ensemble à niveau égal. L’homogénéité du rendu est aussi obtenue grâce au regroupement d’une seule variété pour une haie continue. En France, le thuya occidentalis et ses 20 m de haut étant le plus prisé, rien n’empêche d’avoir recours aux deux autres, à savoir le thujaplicata qui s’élève jusqu’à 50 m et le thuja orientalis de Chine, long de 5 à 10 mètres seulement.

Leave a comment