Comment choisir une perceuse à colonne ?

Une perceuse à colonne est un véritable outil d’atelier. Stationnaire ou d’établi, ce type de perceuse est un équipement incontournable pour les bricoleurs polyvalents. En général, elle est utilisée par des professionnels pour réaliser des perçages précis et en série, sur du bois ou du métal. Son usage est très important au sein d’un atelier, c’est pourquoi il convient de la choisir avec soin. En effet, les critères de choix d’une perceuse à colonne dépendent particulièrement du type de travail envisagé ainsi que de sa fréquence d’utilisation. Vous trouverez à travers ce guide les éléments à tenir compte dans le choix d’une perceuse à colonne.

Quelles sont les caractéristiques importantes ?

Uniquement à la portée des professionnels, une perceuse à colonne est requise pour creuser le bois ou le métal avec précision. Pour bien choisir sa perceuse donc, il faut considérer certains nombres de critères dont les plus importants sont :

  • La puissance qui définit le diamètre du trou à percer. Une perceuse d’une puissance de 650 W à 1 kW est recommandée pour percer entre 13 et 30 mm.
  • La vitesse de rotation qui permet de réaliser des perçages bien précis. L’idéal est de choisir une perceuse avec une vitesse comprise entre 900tr/minutes et 3000tr/minutes suivant le foret utilisé.
  • Les réglages permettant de régler les vitesses de rotation. Celle avec des poignées adaptées est l’idéale afin de manipuler facilement les vis.
  • Le mandrin : le choix d’un mandrin auto-serrant permet de changer de forêts sans outils.
  • La hauteur mandrin/plateau : choisie en fonction de la quantité de pièces à percer.
  • La distance colonne/mandrin qui dépend du gabarit de la perceuse.
  • La profondeur de perçage : ce critère varie en fonction de la longueur de la forêt la plus longue et de la capacité de la broche à descendre le mandrin.

Les différents types de perceuses à colonne

Désormais adaptée aux besoins des artisans et accessible aux bricoleurs, la perceuse à colonne se décline sous différents types dont la perceuse d’établi, stationnaire, radiale ou magnétique.

·         Perceuse à colonne d’établi

Ce type de perceuse, fixée sur une table, est très compact. Il a l’avantage d’être peu encombrant et permet un usage facile. Ce modèle est parfaitement adapté à un professionnel comme un bricoleur disposant d’un encombrement d’usinage raisonnable.

·         Perceuse à colonne stationnaire

Celle-ci est également appelée colonne au sol. Elle convient parfaitement à un atelier de pro ou d’amateurs. Ce modèle s’adapte aux gros gabarits de pièces avec un emplacement bien défini, car il est fixé au sol. Il offre une capacité et une puissance importantes.

·         Perceuse à colonne radiale

Celle-ci dispose d’une conception proche de la perceuse d’établi à la seule différence que son réglage est horizontal. Un paramètre qui permet de varier la distance entre la colonne et le mandrin. Ce modèle est idéal pour percer loin du bord.

·         Perceuse magnétique

Ce modèle de perceuse offre une certaine mobilité de perçage que ce soit sur chantier ou sur structure métallique. Il est fixé par aimant électromagnétique sur une surface en métal, ce qui permet une flexibilité de perçage ou de fraisage.

Quelle puissance choisir ?

La puissance d’une perceuse à colonne est essentielle, car elle définit sa capacité à percer des matériaux résistants comme le fer ou l’acier. En effet, une puissance élevée permet de percer des trous plus grands ou plus profonds à travers des métaux solides. Plus l’outil est puissant, plus vous gagnez en précision et plus vous maitrisez le matériel.

  • Une puissance à 350 W se limite à un usage occasionnel dont le perçage se fait sur des matériaux fins ou tendres.
  • Une puissance d’environ 500 W est adaptée à tous types de travaux.
  • Une puissance de plus de 700 W est capable de percer des matériaux plus durs et résiste à une utilisation plus intense.

Leave a comment