Le parquet contrecollé, est-ce réellement une bonne idée ?

Un très large choix de parquets est désormais proposé sur le marché du revêtement de sol. A côté du parquet massif et du parquet stratifié, le parquet contrecollé figure parmi les revêtements de sol les plus prisés. Moins cher que le parquet massif, il présente aussi bien des avantages que des inconvénients. Suivez le guide pour plus de détails !

Zoom sur les points forts du parquet contrecollé

Avant de passer à la loupe les avantages de ce type de parquet, il convient de faire un point sur ses caractéristiques. Le parquet contrecollé est un revêtement de sol constitué de trois couches de bois reliées entre elles avec de la colle :

  • La première couche dite d’usure est en bois noble. C’est celle qui apparaît à l’extérieur une fois le parquet posé.
  • Réalisée en bois tendre, la deuxième couche représente la partie interne du revêtement de sol.
  • Quant à la troisième couche, elle est faite en contreplaqué.

Le parquet contrecollé se décline ainsi dans un vaste éventail de couleurs et de finitionsConçu de manière industrielle, le parquet contrecollé se décline ainsi dans un vaste éventail de couleurs et de finitions. En d’autres termes, ce revêtement de sol se distingue par une large palette d’essences de bois. Parallèlement à cela, le deuxième avantage de ce type de parquet est son excellent rapport qualité/prix. En effet, c’est la raison pour laquelle le parquet contrecollé est devenu rapidement populaire en France et en Europe.

Outre cela, voici d’autres points forts du plancher contrecollé :

  • Le parquet contrecollé assure une parfaite tenue sur un plancher chauffant.
  • Son apparence ressemble presque à celle du parquet massif.
  • Il peut disposer de lames plus longues et plus larges.
  • Le parquet contrecollé peut se présenter avec une finition vitrifiée, c’est-à-dire une couche de protection fabriquée avec du vernis vitrificateur.
  • Ce type de revêtement de sol est facile à transporter et à poser.

Les inconvénients du parquet contrecollé

Bien que le parquet contrecollé soit un revêtement de sol très avantageux, il présente quelques petits bémols. Il est loin de partager les mêmes caractéristiques du parquet massif malgré son apparence. Il est possible de choisir une couche d’usure plus épaisseEn raison de sa fabrication industrielle, ce type de parque affiche diffère du parquet massif sur certains points comme l’aspect ou encore le toucher soyeux de ce dernier.

Le contrecollé est certes plus résistant et durable que certains types de parquets en bois tels que le parquet stratifié. En revanche, il ne semble pas très résistant que le parquet massif. Si la première couche du parquet est généralement d’une épaisseur de 2 à 6 mm, il est possible de choisir une couche d’usure plus épaisse. En effet, le parquet est plus fragile lorsque cette couche est fine.

Quel est alors le verdict ?

Vous vous demandez sûrement si ce type de parquet en vaut réellement le coût. Rassurez-vous, ces quelques inconvénients ne doivent pas vous freiner. Comme expliqué ci-dessus, la clé est de bien choisir la couche d’usure. Plus celle-ci est épaisse, plus longue est la durée de vie du parquet contrecollé. Cela peut aller jusqu’à plus de 50 ans. Alliant design, facilité d’entretien et faible coût, le parquet contrecollé est un bon investissement à long terme.

Leave a comment