Le métier d’architecte d’intérieur est un métier assez complet. On a souvent tendance à le comparer à un exhauceur de rêves. Son savoir-faire ne se limite pas uniquement à un seul domaine puisqu’il consiste à concevoir et à réaliser des espaces intérieurs esthétiques, confortables et fonctionnels. Il faut savoir que chaque projet est unique et que la qualité première d’un architecte d’intérieur réside dans son talent qu’est la créativité! Découvrez sans plus tarder les rôles englobés dans ce métier si particulier.

1) Réaliser un concept général de lieu :

A la base,  le savoir-faire d’un architecte d’intérieur consiste en premier lieu à réaliser un concept général de lieu.

Pour y parvenir, il joue énormément avec les volumes, la lumière, les mobiliers et le matériau.

Plus en profondeur, il aura aussi pour charge de redistribuer un espace à la fois esthétique et pratique, afin qu’il soit en cohérence avec les contraintes budgétaires du client.

Pour mener à bien son métier, il devra alors faire appel à sa capacité à écouter les besoins de son client pour les retranscrire par la suite, dans un intérieur. Il doit être en mesure de se renouveler sur chaque projet sur lequel il aura à travailler.

2) Aider le client :

Outre la réalisation du concept général d’un lieu, il joue par la suite le rôle de conseiller. Pour cela, il peut vous aider à :

  • Choisir les matériaux ;
  • Orienter sur la meilleure façon d’éclairer un espace  et
  • Choisir des couleurs qui soient en parfaites harmonies avec la personnalité du client.

En relation avec les commerciaux, l’architecte d’intérieur devra donc s’imprégner de votre projet et de son cahier des charges. Toutefois, il faut savoir que chaque client peut aspirer à des envies et des besoins qui lui sont propres. De ce fait, il devra entrer rapidement en contact avec le projet afin de s’immerger au mieux dans l’univers du client.

Avec de l’ingéniosité et une belle projection de l’espace, l’architecte d’intérieur est tenu d’apporter à chaque problème qu’il rencontre en cours de travaux, une solution. Celle-ci doit être assez astucieuse et ingénieuse pour que l’univers de la maison puisse devenir une belle continuité pour ses habitants.

3) Assurer le suivi et la réalisation du chantier :

Un architecte d’intérieur aura également pour tâche, le suivi et la réalisation du chantier jusqu’à son terme, ou du moins, jusqu’à la réception des travaux.

A ce niveau, l’architecte d’intérieur prendra soin de prendre en compte les besoins du client, les contraintes techniques et les normes à respecter. C’est à partir de là qu’il élabore un concept en réalisant les esquisses du projet. C’est par ailleurs grâce à ces premières réalisations qu’il établira une estimation financière et mettra en place les moyens de mise en œuvre pour la réalisation du projet.

4) Les 3 phases d’actions d’un architecte d’intérieur :

Un architecte d’intérieur sera là pour proposer des plans projetés d’un appartement ou d’un intérieur qui correspondent à son profil de client. Ses actions s’établissent ainsi à 3 phases bien distinctes:

La phase étude : celle-ci correspond à la phase de recherche. A ce stade, le rôle de l’architecte sera de vous proposer des plans d’implantations avec des planches d’ambiances et des perspectives d’ambiances.

Une fois la phase étude terminée, l’architecte d’intérieur passe à la seconde phase. Avant cela, il vous propose normalement les plans qu’il aura conçus pour vous. Ces plans peuvent être modifiés voire améliorés selon vos préférences en termes de goûts.  

La phase d’avant-projet définitif : cette phrase correspond à la mise en place des plans techniques.

Par plans techniques, on sous-entend les plans électriques, les plans de maçonneries, les plans de démolitions qui sont nécessaires à la réalisation du chantier. Cette étape est nécessaire puisqu’elle permet de mettre aux points tous les points à aborder avec l’entrepreneur.

La phase de veille sur le chantier : celle-ci consiste à s’assurer que le chantier est bien réalisé jusqu’à son terme ou jusqu’à la réception des travaux.

5) La différence entre architecte d’intérieur et décorateur

On a souvent tendance à confondre ces deux compétences certes différentes mais complémentaires. Ces métiers paraissent en effet similaires, mais en réalité, elles sont complètement différentes.

Pour mieux comprendre leurs différences, sachez que l’architecte d’intérieur travaille habituellement dans un cadre bâti, dans une rénovation d’intérieur ou en complément d’un architecte sur une construction. Il optimise en quelques sortes l’intérieur d’une habitation, en optimisant l’agencement, les espaces et les volumes intérieurs.

Il aura également pour tâche de choisir les revêtements et les différentes matières. Le but consiste alors à créer des transitions entre les espaces et créer un fil conducteur entre les différentes pièces de la maison. L’éclairage et le travail de l’ergonomie va lui permettre de proposer au maitre d’ouvrage, une solution complète.

Le travail du décorateur consistera pour sa part à habiller le travail de l’architecte d’intérieur. C’est lui qui se chargera de mettre en avant le mobilier, le tissu d’ameublement, les rideaux et les objets de décoration. Par la suite, il devra accorder avec l’architecte d’intérieur, l’ensemble des couleurs et de la matière des décorations pour créer une harmonie globale dans la maison. Dans tous les choix qu’il fera, il devra ainsi allier à chaque fois la fonctionnalité à l’esthétisme.

Un architecte d’intérieur est donc indispensable pour avoir une bonne réalisation et un bon suivi de vos travaux. Son métier se résume par conséquent à des compétences multiples faites de créativité et de rigueur. Maintenant que vous aviez vu les différents rôles d’un architecte d’intérieur, n’hésitez pas à en contacter un pour la réalisation de votre chantier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *