L’installation et l’utilisation d’un climatiseur sont devenues un impératif depuis de longues dates en raison de ses multiples bienfaits pour le confort qu’il apporte à toute la famille. Aujourd’hui, grâce à l’ingéniosité des concepteurs, les systèmes de fonctionnement des climatiseurs peuvent réchauffer et refroidir votre intérieur selon vos besoins. De plus, vous avez la possibilité de réaliser des économies en respectant certaines règles. Découvrez ici les bienfaits de l’installation et de l’usage d’un climatiseur pour toute la famille.

Comment fonctionne une climatisation ?

Un climatiseur dispose du même système de fonctionnement que celui d’un réfrigérateur. De ce fait, il produit du froid sur un flan et du chaud sur l’autre, à partir du principe d’une pompe à chaleur. Le mouvement des calories est assuré par un gaz qui circule en permanence à travers un circuit fermé.

Pendant son déplacement, en captivant la chaleur, le fluide passe en boucle de l’aspect liquide à un état gazeux et traine les calories entre le condenseur et l’évaporateur. Il faut préciser que le compresseur « presse » le fluide frigorigène chargé du transfert de l’énergie frigorifique (froid) et calorifique (chaud).

Ensuite, la chaleur doit être rejetée sans revigorer l’atmosphère. Le condensateur de l’équipement aura pour mission d’évacuer ces calories vers l’extérieur.

C’est en réalité pour cette raison que le climatiseur le plus compact disposera toujours d’un tuyau à l’extérieur afin qu’il évacue l’air chaud pour refroidir le condensateur. Ce système de fonctionnement d’un climatiseur permet ainsi à toute la famille de profiter de ses bienfaits.

Utilités de la climatisation pour la maison

Le climatiseur offre l’occasion à toute la maison de profiter de plusieurs avantages.

Gagner un confort thermique

L’installation d’un climatiseur vous offre l’opportunité de profiter amplement d’un confort thermique, plus précisément dans les régions les plus chaudes. Lorsque la canicule atteint son pic, les climatiseurs vous permettent de protéger les personnes les plus fragiles des températures élevées. Comme indiquer dans son système de fonctionnement, le fluide frigorigène se déplace entre les diverses unités, et vous permet de refroidir vos pièces au même moment.

Améliorer la qualité de l’air intérieur

Il faut noter que certains climatiseurs sont dotés d’un système de filtration d’air assez efficace. De ce fait, en épurant les pollens, les odeurs, les poussières et toute une panoplie de polluants, vous assurez l’assainissement de l’air de votre logement. Cela vous permet ainsi d’améliorer la qualité de l’air dans votre intérieur. En utilisant un climatiseur, vous prévenez les pathologies liées aux voies respiratoires.

Un autre avantage de l’installation d’un climatiseur réside dans la déshumidification de l’air ambiant. Une fonction qui entrave ainsi le développement des microbes, des virus et des bactéries. Toutefois, il est indispensable que vous évitiez certaines pratiques afin que vous réalisiez des économies énergies non négligeables.

Quelles sont les bonnes pratiques pour consommer moins d’énergie avec une climatisation ?

Si vous estimez que le climatiseur est un équipement énergivore, alors cela peut être lié à votre mode d’utilisation. Sachiez que vous devrez respecter certains modes d’usage pour consommer moins d’énergie.

Réalisez un réglage de la température de consigne

Le réglage de la température de consigne vous permet de réaliser des économies. Une différence de 5 °C entre la température de l’intérieur et celle de l’extérieur de votre résidence est bien évidemment convenable. Une température de consigne variant entre 25 et 26 °C est une parfaite alternative entre le confort et l’économie d’énergie.

Augmentez la température pendant la nuit

Si vous maintenez une température de 26 °C en journée, plus précisément pendant les heures d’occupation, il vous serait plus bénéfique de régler votre climatiseur à une température en 28 et 30 °C au cours de la nuit.

Réduisez la vitesse des ventilations dans les zones mortes

Les moteurs des ventilations occupent une grande place parmi les consommateurs d’énergie, car il fonctionne souvent à plein temps. De ce fait, en réduisant leurs vitesses dans les zones mortes, vous réaliserez des économies d’énergie électrique. En d’autres termes, il vous revient d’éteindre votre climatisation lorsque vous n’avez pas besoin de chauffer ou de refroidir votre intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *