Bien que ce processus biologique de décomposition des déchets organiques s’inscrive dans la tendance « zéro déchet », le compostage est effectué depuis l’antiquité. En quoi consiste-t-il ? Découvrez comment recycler vos déchets tout en obtenant un terreau fertile.

Qu’est-ce que le compost ?

Le compost est obtenu après décomposition de déchets organiques. À l’aide d’un composteur de balcon par exemple, il s’agit de laisser ses déchets organiques entrer dans un processus de putréfaction.

Le compost est composé d’un mélange de matières végétales et animales en décomposition. Dans la nature, lorsqu’une plante meurt, elle vient enrichir le sol en se décomposant sur place. Composter à la maison permet de reproduire ce processus d’enrichissement de la terre.

Dans vos pots, votre potager et vos jardinières, la terre perd peu à peu de sa fertilité. Même si le compostage est avant tout un geste au profit de l’environnement, la production de compost aide à maintenir la bonne santé de vos plantations. En effet, en plus de réduire de 20 à 30 % la quantité de déchets de votre foyer, composter permet d’obtenir un engrais gratuit et 100% naturel.

Où installer son composteur ?

Même s’il est possible de produire du compost à l’air libre en entassant ses déchets dans le jardin, l’usage d’un composteur reste fortement recommandé. Plus esthétique, le composteur protège le compost des intempéries, du soleil et des animaux. Aussi, parce qu’il maintient la chaleur en son sein, le composteur permet d’accélérer le processus de dégradation.

Le composteur doit être installé à même le sol, sur un balcon ou dans un jardin. Il est préférable de choisir un endroit ombragé et facilement accessible. Avant de choisir votre composteur, pensez à définir vos besoins. Par exemple, selon le nombre de personnes de votre foyer, la taille du composteur pourra passer du simple ou double.

Quel est l’avantage du composteur de balcon ?

L’écologie n’est pas réservée qu’aux grands espaces verts ! Le composteur de balcon possède l’avantage de pouvoir réaliser son compost même en ville. À porté de main, il est possible d’alimenter son composteur en tout temps. Le composteur de balcon est facile à installer et ne prend que peu de place. Pour simplifier son utilisation, il sera nécessaire de vérifier si le composteur de balcon est léger, résistant, et s’il possède une fermeture bien hermétique.

Comment fonctionne le compostage ?

Le compostage s’effectue avec tous les déchets biodégradables. Il peut s’agir des déchets alimentaires tels que les épluchures de fruits et de légumes, les coquilles d’œuf, les croûtes de fromage ou encore le marc de café. Les déchets de jardin, comprenant les feuilles mortes, les sciures de bois ou les fleurs fanées, peuvent également être compostés.

Dans un composteur, le processus consiste à laisser se décomposer les déchets organiques, sous l’action du temps et des micro-organismes du sol tels que les bactéries, les levures, les champignons microscopiques et les insectes. Pour optimiser votre compostage, pensez à varier les déchets mis dans le composteur, à savoir les déchets bruns et les déchets verts, les déchets secs et les déchets humides. Composter uniquement des déchets humides pourrait favoriser les mauvaises odeurs alors que composter seulement des déchets secs pourrait ralentir le processus de dégradation. Enfin, pensez à humidifier régulièrement votre composteur et à aérer les matières. L’aération est nécessaire afin d’oxygéner les micro-organismes et d’éviter les odeurs désagréables.

Comptez entre 6 et 12 mois avant que votre compost soit prêt à être exploité. Il pourra être utilisé pour toutes vos plantations, aussi bien celles en pots, en jardinières et en pleine terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *