Le four à bois est un modèle ancien dont l’utilisation remonte à l’Égypte Antique. On le retrouve dans de nombreuses civilisations anciennes pour cuire les aliments. De nos jours, le goût authentique qu’il apporte aux produits le rend toujours aussi attrayant. Voici quelques conseils pour apprendre à l’utiliser comme un professionnel et savourer de délicieux repas.

Identifiez les différents types de fours à bois

Différents types de fours à bois ont été développés au cours des siècles par de nombreuses cultures. Vous retrouverez donc de nombreux modèles de fours à bois auprès d’entreprises spécialisées comme Lapierredantan.com, pour retrouver un mode de cuisson authentique.

Le four à pain

Autrefois collectif dans les villages, le four à pain permettait de cuire de grandes quantités chaque semaine pour tous les habitants. Les grands fours à pain ont donné ensuite inspiré la création de formes variées comme les tourtes ou les pizzas. Généralement construit en pierres et en briques réfractaires, le four à pain peut aujourd’hui se décliner sous de nombreuses formes.

Le four à pizza

Dérivé du four à pain classique, le four à pizza peut être de taille plus réduite pour s’adapter aux restaurants ou aux logements particuliers. Contrairement au four à pain qui requiert une cuisson lente, le four à pizza permettra une cuisson courte à température élevée. Pour obtenir rapidement la température désirée, privilégiez les fours en fonte.

Le four à tarte flambée

Il s’agit d’une création alsacienne fabriquée en tôle et dotée d’une pierre réfractaire de cuisson. C’est un four prêt à l’emploi et qui ne requiert pas de travaux. Il se différencie des fours à pain et à pizza par ses deux niveaux. Pratique et de taille plus réduite, il est souvent dotés de roulettes qui permettent de le déplacer facilement. Vous pourrez facilement l’installer sur votre terrasse et redécouvrir le goût des tartes cuites au feu de bois.

four à bois, pain, pizza

Découvrez les étapes d’utilisation du four à bois

Quel que soit le type de four en bois dont vous disposez, la méthode d’utilisation reste la même. L’allumage se fait toujours en porte ouverte afin d’assurer l’évacuation des fumées ainsi qu’une parfaite oxygénation.

Pour commencer, posez deux morceaux de bois à l’intérieur afin de créer un passage d’air en dessous du feu. Déposez ensuite du petit bois facilement inflammable, sans bloquer le passage de l’air. Vous avez le choix entre du bois sec ou des cagettes. Ajoutez quelques bûches de bois fendus qui s’enflamment beaucoup mieux que les bois ronds.

Utilisez un chalumeau de cuisine pour enflammer le bois. Une forte fumée se dégagera. Cette dernière sort par la porte avant de monter au niveau du conduit de cheminée. Il arrive que l’air froid ralentisse l’évacuation des fumées. Afin d’éviter cela, nous vous conseillons de réaliser le chauffage du conduit d’évacuation pendant quelques minutes avec le chalumeau.

Laissez le feu monter en température puis, une fois que le bois est bien allumé, déplacez les braises à l’endroit souhaité, selon les plats à cuisiner. Pour y parvenir, servez-vous d’une raclette. Dans le cas où vous prépareriez des pizzas et que la sole réfractaire n’est pas suffisamment chaude, ramenez le feu vers l’avant pendant une dizaine de minutes. Ensuite, repoussez-le au fond pour libérer l’espace de cuisson.

Dans le cas de cuissons lentes en porte fermée, il est impératif d’enlever les braises. Notez enfin que le premier allumage doit être réalisé avec la plus grande précaution, quelle que soit la nature du matériau de votre four à bois. N’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste pour utiliser au mieux et sans risque votre four à bois.

Les derniers articles par Sybelle Delacroix (tout voir)