Vous aimez la cuisine et vous êtes un grand amateur de soupe ? Sachez que vous pouvez cultiver vos propres légumes afin de toujours en profiter quand viendra le temps des récoltes. Pour cela toutefois, vous aurez besoin d’un potager. Mais avant, il faut commencer par penser aux légumes que vous devrez avoir pour réaliser vos recettes. Vous les planterez ensuite, mais non pas en improvisant. Divers critères sont à prendre en compte pour ce faire. Comment alors arriver à vos fins ? On vous dit tout dans cet article !

Quels légumes pour faire de très bonnes soupes ?

Si vous aimez déguster de temps en temps de savoureuses soupes aux légumes, vous savez surement qu’il existe différentes recettes. Allant de la soupe classique de légumes découpés en dés à la soupe veloutée ou moulinée que vous pourrez réaliser avec un blender chauffant, le choix est vaste. Sachez d’ailleurs que ce type de robot de cuisine est une excellente alternative pour mixer chaque ingrédient et les cuire en même temps sans se fatiguer. Si vous n’êtes pas trop convaincu, nous vous conseillons de consulter des avis sur ce site. En plus de vous donner les caractéristiques et les avantages de ce type d’appareil, ce portail vous apportera également une sélection de modèles à prendre en compte si vous décidez d’en acheter un.

En ce qui concerne la réalisation d’une bonne soupe, cela dépend surtout de l’association des légumes que vous cultiverez. D’ailleurs, les recettes que vous suivrez vont précisément définir les légumes que vous planterez et utiliserez en tant qu’ingrédients. Voici tout du moins les bases.

Les carottes

Les carottes sont connues et reconnues pour leurs multiples utilisations. Dans une soupe, elles sont plutôt destinées à apporter un goût légèrement sucré. D’ailleurs, la culture est assez simple et vous pouvez en récolter toute l’année.

Les betteraves

Cuites ou frites, les betteraves sont connues pour leur superbe couleur capable d’embellir n’importe quel type de plat, y compris les soupes et potages. En ce qui concerne la culture, vous pourrez la faire en pot ou dans votre jardin. Dans un potager, certaines règles doivent être suivies. Le semis doit se faire directement dans de la terre et idéalement à la fin du printemps. Les graines doivent aussi être espacées de 5 à 10 cm en tâchant de les planter à 2,5 cm de profondeur. D’ailleurs, il s’agit d’un légume qui ne nécessite pas de beaucoup d’entretien. En effet, cela se résume à un binage et un sarclage régulier, à l’élimination des mauvaises herbes et à un arrosage suffisant.

Les courges

Ce sont de véritables délices en soupe et en potage. Simples à cuisiner, on n’oublie jamais les courges pour faire une soupe classique. Le goût si particulier contribuera à donner une saveur exceptionnelle à une préparation. La réussite de la récolte doit suivre quelques règles bien précises. Le semis doit s’effectuer généralement durant le mois d’avril ou en mai en sous abri. Leur plantation se fera 45 jours plus tard, lorsque la période de gelée est entièrement terminée. Il est également possible de les semer directement en extérieur durant le mois de juin. Leur récolte se passe souvent en automne avant la période hivernale.

Les pommes de terre

Ce type de légume n’est plus à présenter, car il est utilisé comme ingrédient dans différentes recettes de soupe, mais aussi dans d’autres plats. Sa culture est relativement simple, mais il faut attendre le courant du mois de mars si vous habitez dans une région à climat doux. Dans les autres régions, vous devrez attendre début avril. Pour son exposition, la pomme de terre nécessite suffisamment de soleil afin de se développer correctement. Mais il faut tout de même faire attention, car ce légume de terre craint particulièrement le manque d’eau. Ainsi, arrosez de temps à autre le soir, et surtout lorsqu’il fait chaud. Évitez néanmoins de mouiller les feuilles afin de prévenir l’apparition de certaines maladies et de champignons.

L’oignon, l’ail et l’échalote

Ces légumes appartiennent tous à la famille des alliacés et disposent de saveurs et propriétés idéales dans la cuisine. On les utilise aussi pour leurs arômes spécifiques, pour donner une saveur particulière à une soupe ou un tout autre plat. Il en existe divers types et le bon moment de les planter ou de les semer diffère en fonction. Les caieux d’ail rose par exemple, doivent être plantés en février ou en mars. L’ail blanc par contre doit être planté en octobre ou en novembre. Quant à l’échalote grise, plantez-la en automne. La plantation d’oignon, d’ail et d’échalote de printemps doit se faire durant le mois de mars. La semence des oignons blancs principalement doit être réalisée en automne également.

N’oubliez pas non plus de cultiver dans votre potager des courgettes, des poireaux et des navets, entre autres, pour disposer d’un plus large choix durant la préparation de vos soupes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *