Beaucoup des gens pensent qu’installer une piscine doit forcément coûter les yeux de la tête. Pourtant, un bassin hors-sol est largement à la portée de tous les budgets. Néanmoins, il faut garder en tête que la fondation doit être solide pour ne pas avoir à dépenser de l’argent supplémentaire en réparations. Quelle est la bonne épaisseur pour un radier de piscine hors sol ? Quels sont les critères que vous devez d’abord prendre en compte ?

Pourquoi un radier pour piscine doit avoir la bonne épaisseur ?

Si vous choisissez de fabriquer une dalle trop mince, vous risquez de voir apparaître des fissures après seulement quelques mois. Par contre si elle est trop épaisse, cela revient assez cher, en plus d’occuper l’espace destiné à la piscine. Voici les avantages d’un radier à la bonne épaisseur :

Solidité

Contrairement au dallage, le radier supporte une charge plus importante. Par conséquent, il doit être plus épais et plus dense, car il servira de fondation pour la piscine. Si cette dernière n’est pas solide, préparez-vous à recommencer les travaux après quelque temps.

Stabilité

La dalle du bassin va répartir le poids de la piscine pour avoir une bonne stabilité à travers le temps.

Durabilité

Un radier à la bonne épaisseur permet de résister à l’humidité. Ainsi, vous n’avez plus à le refaire avant au moins 10 ans.

Quels sont les critères à prendre en considération ?

Avant de construire une dalle de piscine hors-sol, vous devez préparer la surface qui va recevoir votre nouvelle construction. Dans tous les cas, il faut toujours choisir un endroit plat et dur.

Quand le sol est instable, comme un terrain sablonneux, la structure risque de s’enfoncer, ce qui implique de construire un radier plus épais. Avant la mise en place, vous devez aussi effectuer des travaux de terrassements pour que la surface soit bien plate.

Après avoir évalué le terrain, vous devez ensuite prendre en compte du cubage du bassin. Si vous envisagez de construire une grande piscine, sachez que vous devez aussi renforcer le radier pour pouvoir supporter le poids supplémentaire.

Quelle épaisseur choisir ?

La densité de l’eau est d’un kilo par litre, ce qui fait qu’un bassin supporte au minimum une charge de 1,5 tonne par m². L’épaisseur souvent recommandée est de 15 cm. Cependant, cela peut aller jusqu’à 40 cm, selon la qualité du terrain et du cubage de la piscine.

Vous devez calculer le volume de béton nécessaire pour fabriquer la dalle de votre piscine.

  • Si vous voulez un radier simple, il vous faut 250 kg de ciment au m3, en plus du sable, de l’eau et du gravier.
  • Si vous envisagez une dalle renforcée, vous devez reprendre les mêmes compositions, mais avec 350 kg/m 3 de ciment.

Une erreur de dosage peut avoir des conséquences dévastatrices sur la construction.

C’est pourquoi vous ne devez pas hésiter à solliciter l’avis d’un professionnel pour obtenir les informations. Ne vous contentez pas de l’avis des vendeurs de matériaux, car ce sont avant tout des commerçants qui cherchent à vendre. Si vous construisez un radier qui n’est pas assez épais, les fissures apparaîtront après quelques temps et vous devez recommencer les travaux.

Si vous avez construit un dallage piscine avec un ferraillage correct, vous n’avez plus à vous soucier des travaux de rénovation avant plusieurs années.

Comment effectuer un ferraillage correct ?

Le ferraillage est composé de plusieurs barres de fer qui vont servir d’armatures à votre baignoire géante. Vous pouvez utiliser trois sortes de ferrailles : le treillis soudé, les chaînages et les fers tors.

Le dallage et le ferraillage font partie de la fondation centrale de la piscine. Après avoir choisi la bonne épaisseur du radier, vous devez créer le squelette en métal de votre bassin. Le ferraillage n’est pas indispensable si vous envisagez d’avoir des dimensions restreintes pour votre bassin. Cependant, si vous voulez une grande étendue d’eau, vous devez renforcer votre fondation au maximum.

Quels sont les critères à prendre en considération ?

Le terrain

Comme pour le radier, le terrain détermine le ferraillage. Si la surface est stable et plate, vous pouvez faire un double treillis. Vous devez savoir que si le ferraillage se trouve en dessous du béton, et si le sol est sablonneux, il peut s’enfoncer et endommager le dallage de la piscine.

Cependant, s’il est fait correctement, vous n’avez pas de soucis à vous faire. C’est pour cela qu’il faut toujours faire appel à un maçon, quand on ne maîtrise pas la technique. De plus, il existe plusieurs types de ferraillage selon le type de sols que vous avez.

La surface du bassin

Le ferraillage s’avère indispensable à la surface des grandes piscines. Il peut être adapté à la forme et à la taille de votre bassin. Vous pouvez doubler votre armature si vous voulez ajouter une couche de sécurité supplémentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *