Comment choisir sa tonnelle ? Nos critères de sélection

La tonnelle est une petite construction qui offre à la fois une ombre et un abri. Elle peut être fixe ou mobile, à pied ou accroché, pliable ou non. En bref, elle peut offrir plusieurs variations de formes selon les goûts et l’utilité.

Traditionnellement, une tonnelle est de forme circulaire et possède un sommet en voûte. Mais depuis quelques années, les décorateurs et les constructeurs ne cessent d’innover pour de nouveaux modèles. On peut en trouver en forme rectangulaire, triangulaire, plate (sans sommet), et on peut aussi les retrouver dans différentes matières.

Il est important d’être attentif quant au choix de sa tonnelle, car même si elle ne constitue pas un grand chantier, elle n’en reste pas moins une construction qui servira durant plusieurs années. Salon de jardin, lieu de réception de fête champêtre, couvre-terrasse ou encore abri au bord de la piscine, la tonnelle est plus qu’une décoration du jardin. Aussi, il convient de connaitre certaines bases avant de l’acheter.

Les différents types de tonnelles

La tonnelle murale

Son utilisation : la tonnelle murale ou adossée est idéale pour couvrir une terrasse. Comme elle est, sur une partie, adossée au mur de la maison, elle est soutenue par des poteaux de l’autre côté. Elle est en général en forme rectangulaire, mais peut aussi être circulaire, voire ronde ou triangulaire. Cette tonnelle est quelquefois retrouvée sans poteaux, c’est-à-dire complètement suspendue au mur.

À savoir pour installer une tonnelle murale : lors de l’installation de n’importe quelle tonnelle, il faut vérifier le niveau du sol qui peut être irrégulier. Si c’est le cas, il faut faire une mise à niveau. Un impératif est aussi de lire très attentivement la notice. S’il n’y en a pas, n’hésitez pas à la demander au vendeur et vérifiez que toutes les pièces sont complètes.

L’installation de la tonnelle adossée : il est surtout important de bien la fixer à la façade du bâtiment à l’aide de chevilles. Il est essentiel de vérifier que le point de fixation de ces chevilles n’entrave pas une ouverture (fenêtre ou porte). La meilleure façon est de faire le montage à deux au moins.

La tonnelle autoportante

Son utilisation : ce type de tonnelle tient sur pieds d’elle-même à l’aide de poteaux. Elle peut donc être montée d’une manière tout à fait indépendante au milieu du jardin en tant que salon extérieur, abri au bord de la piscine, etc. Dans sa forme classique, elle comprend quatre poteaux, dont un de chaque côté, mais dans ses récentes variantes, elle peut en compter plus.

L’installation de la tonnelle autoportante : les poteaux sont fixés par des vis ou scellés au sol. Au préalable, il faut assembler deux poteaux à l’aide de vis. Venir assembler ensuite les deux autres sur ceux qui sont déjà montés. Pour ce montage, il faut être trois personnes au moins.

La tonnelle pliable

Son utilisation : idéale pour les professionnels, la tonnelle pliable est pratique, facile à monter, à démonter et à transporter. Ils l’utilisent souvent pour les réceptions en extérieur. Mais pour les particuliers qui n’ont pas la chance d’avoir souvent le beau temps, elle représente un bon plan pour une utilisation ponctuelle.

Son installation : pour installer une tonnelle pliable, il n’y a pas besoin d’être plusieurs. Une personne peut la monter seule. Mettez sur pieds la tonnelle pliable. Commencez à rallonger chaque poteau tour à tour et faire tenir debout, puis écartez-les pour que la tonnelle se déploie. Allez au milieu et poussez avec vos deux bras le toit pour qu’il s’ouvre. Ensuite, allez de chaque côté pour ouvrir et fixer le toit (ce sera bon quand vous aurez entendu un clic). Et enfin, ajustez les poteaux pour que la tonnelle se déploie comme il faut. Monter une tonnelle pliable se fait en moins de cinq minutes.

Les divers matériaux de tonnelle

La tonnelle peut se présenter sous différents matériaux, comme le bois, le fer, l’aluminium et autres. Il vous appartient donc de faire votre choix selon vos besoins.

Les tonnelles en bois

La tonnelle en bois est parfaite pour une touche rustique dans votre jardin. On peut construire soi-même sa tonnelle en bois ou acheter un kit complet facile à monter. Mais avant toute chose, il faut choisir son emplacement judicieusement et ainsi choisir sa forme (en kiosque, adossé ou classique).

Il faut également décider du bois à utiliser et la durée dans le temps de votre tonnelle en dépend (cèdre, pin, teck). La noblesse du bois est un atout, mais la construction reste un défi et des connaissances en bricolage seront plus qu’utiles.

En effet, si vous choisissez de construire vous-même votre tonnelle, il faut posséder tout le matériel nécessaire. L’avantage du kit est que les bois sont déjà coupés et mesurés. Il ne reste plus qu’à les emboiter et à les assembler à l’aide de la notice.

Les tonnelles en aluminium

Les tonnelles en aluminium sont adaptées à n’importe quel type de maison et de jardin. De style contemporain ou plus traditionnel, elles se fondent bien dans le paysage. Son avantage est que l’on peut choisir entre un toit translucide ou opaque. Le toit d’une tonnelle en aluminium est en général fait de polycarbonate.

Un autre atout aussi est que ces tonnelles existent déjà en différents coloris et que vous n’aurez pas besoin de peindre comme il le serait pour une tonnelle en bois par exemple. La tonnelle en aluminium peut être achetée en kit pour faciliter son installation.

Les tonnelles en fer

Les tonnelles en fer forgé sont aussi disponibles en kit. Dans ce cas-là, elles ne nécessitent pas de soudure, mais d’un vissage. Les vis et les supports sont fournis dans le kit avec une notice qui guide pour le montage. Le point fort de la tonnelle en fer forgé est l’épaisseur des poteaux qui peuvent être très fins.

Étant un matériau malléable, le fer peut être forgé dans toutes les formes désirées. Aussi, si vous souhaitez une tonnelle en arc, ce type de tonnelle est idéal. Le fer est bien sûr traité contre la rouille. Cependant, il est utile de vérifier après quelques années que la rouille ne s’installe pas, et renouveler le traitement si besoin. Les vis à utiliser pour une tonnelle doivent être traitées avec un anticorrosif.

La toile pour tonnelle

Afin de vous aider à bien choisir la toile qui convient pour votre tonnelle, veuillez trouver ci-après les principaux critères que vous devez prendre en compte.

Les quelques points à respecter pour la toile d’une tonnelle

  • Privilégiez une toile avec œillet afin d’éviter que l’eau ne s’engorge sur la toile
  • Choisissez une toile anti UV pour bien vous protéger du soleil et pour une résistance à la chaleur
  • Il existe des toiles imperméables qui abritent de la pluie
  • Il est important d’opter pour des fixations simples afin de fixer la toile facilement sur la structure de tonnelle
  • Pour avoir une vue bien dégagée sous votre tonnelle, préférez une toile tendue. Vous pouvez trouver un exemple de toile tendue à petit prix sur internet.

Comment entretenir une toile pour tonnelle

La toile doit être retirée en cas d’intempérie comme un vent fort ou de la pluie. Pour la nettoyer, il suffit d’une éponge avec de l’eau savonneuse. Ensuite, rincez et essuyez avec un chiffon sec.

Les accessoires possibles d’une tonnelle

  • Un voilage contre les moustiques pour profiter d’une sieste dans le jardin
  • Un rideau pour se protéger d’un vis-à-vis

Bon à savoir

Certaines tonnelles sont extensibles. Si vous avez l’intention d’élargir votre espace détente plus tard, il est très avisé de penser à choisir une tonnelle extensible.

Leave a comment