Sachez apprécier la beauté éphémère de la jonquille

Alors que les tulipes n’ont pas encore fleuri, voilà que la jonquille ouvre le bal de la saison printanière avec sa floraison odorante. Cette fleur que l’on trouve à l’état sauvage existe actuellement en divers hybrides qui séduisent par leurs grandes fleurs aux multiples couleurs. Se plaisant facilement dans un jardin, la jonquille s’y propage rapidement pour vous faire profiter de sa beauté éphémère.

Comment faire durer sa période de floraison ?

Semblable au coquelicot, bien que la durée de floraison de la jonquille soit relativement courte (environ 15 jours), il est possible de prolonger sa période de floraison afin de continuer à jouir de sa beauté un peu plus longtemps. Ainsi, si vous souhaitez en profiter jusqu’au mois de mai, pensez à planter des bulbes de jonquille dans des zones moins ensoleillées. Par ailleurs, en plus d’une floraison prolongée, le choix d’une exposition mi-ombragée permet d’obtenir des fleurs aux couleurs plus vives.

Quand faut-il la planter ?

L’idéal est de planter les bulbes en automne (septembre ou début octobre). Ils pourront ainsi, avoir le temps de bien s’installer avant l’hiver. Néanmoins, si vous souhaitez les voir fleurir plus longtemps, il vous est possible de poursuivre les plantations de jusqu’à fin novembre. Et pour une culture de jonquille en intérieur, attendez la fin de l’hiver.

Si le jardinage n’est pas trop votre « truc », vous pouvez acheter de la jonquille cultivée en pot. Cette dernière est destinée à fleurir les intérieurs pendant l’hiver. Cependant, pour la voir refleurir, il vous faudra la mettre à l’extérieur. En effet, celles qui ont fleuri en intérieur ne fleurissent qu’une seule fois. Il est donc inutile de les garder en pot.

Comment se plante-t-elle ?

La jonquille se plante soit en pleine terre, soit en pot. Si vous optez pour la première méthode, sachez que la plante se plait dans la plupart des jardins. La Jonquille est une très belle fleurToutefois, si vous souhaitez qu’elle vous fournisse de belles fleurs bien colorées, le mieux est de lui offrir un sol plutôt riche, une terre consistante, légèrement argileuse, assez fraîche, mais pas détrempée.

Si vous préférez la jonquille en pot ou jardinière, choisissez un contenant percé en son fond. Installez un lit de gravier ou de billes d’argile de 5 cm au fond du pot pour drainer l’eau. Remplissez la jardinière de bon terreau et plantez les bulbes en les laissant affleurer à la surface du mélange.

Qu’en est-il de l’entretien et de la taille ?

Il est à savoir qu’en supprimant le feuillage de la jonquille juste après la floraison, vous risquez de l’empêcher de bien repousser au printemps suivant. Ainsi, pensez à ne couper les feuilles que lorsque celles-ci ont bien jauni. En effet, c’est à ce moment qu’elles constituent leurs réserves pour l’année suivante. Une fois le feuillage fané, vous pourrez la couper au raz du sol pour pouvoir repousser de plus belle l’année suivante. En ce qui concerne l’arrosage, vous pouvez continuer à arroser la jonquille après la floraison et pour être sûr d’avoir de belles fleurs, vous pouvez même apporter de l’engrais.

Leave a comment