Le saule pleureur, un arbre qui inspire la poésie depuis des siècles

Si vous cherchez un arbre d’exception pour orner votre extérieur, le saule pleureur devrait être en tête de votre liste. Le spectacle qu’il offre est magnifique avec ses longues tiges arquées qui tombent en cascade jusqu’au sol et qui flottent au vent gracieusement. Leurs feuilles argentées, leurs formes fluides ont fait de lui un arbre vénéré dans les temps anciens et les artistes s’inspirent toujours de sa beauté. Aujourd’hui, vous pouvez très bien planter un saule pleureur dans votre jardin, un arbre majestueux à l’ombre duquel il fait bon se reposer.

La plantation, comment s’y prendre ?

Vous pouvez acheter un jeune saule pleureur dans une jardinerie et le transplanter directement sur votre terrain. C’est la solution la plus simple pour ceux qui ne sont pas très habiles en matière de jardinage.

Une deuxième solution, moins coûteuse s’offre aux jardiniers et jardinières plus expérimentés. Vous aurez besoin d’un sécateur bien propre et si vous avez un ami qui a déjà ce arbre dans son jardin, rendez-vous chez lui. La bonne saison pour réaliser votre bouture est en automne, lorsqu’il aura perdu toutes ses feuilles.

Vous pouvez faire pousser votre arbre à partir d’une bouture. Pour ce faire, vous devez prélever des rameaux d’environ 30 cm. Nous vous conseillons de faire plusieurs boutures et vous pourrez choisir celle qui poussera le mieux pour votre jardin.

Une fois vos branches coupées, il vous suffit de préparer des pots en y mettant un mélange de terre et de terreau bien riche et humide. N’oubliez pas d’arroser vos boutures car la sècheresse est l’un des ennemies du saule pleureur.

La taille

Attendez le meilleur moment de l’année pour tailler votre saule pleureur, c’est-à-dire à la fin de l’hiver. C’est idéal de le couper durant cette période pour qu’il soit bien conditionné avant de reprendre sa croissance printanière.

Comment vous y prendre? Vous devez tout d’abord repérer le tronc principal que vous allez garder et couper toutes les germes qui en sortent. Ensuite, déterminez les branches fortes, que vous allez également épargner. Vous couperez celles qui sont endommagées ou mortes et éclaircir les branches principales pour laisser passer la lumière.

Conseils d’entretien

Le saule pleureur est un arbre qui a constamment besoin d’humidité et qui craint la sècheresse. La première chose que vous devez donc faire avant même de le planter est de bien choisir le lieu. Les zones naturellement humides seront privilégiés mais prévoyez tout de même de l’espace car il grandit beaucoup et vite. De plus, il pousse très bien en plein soleil mais peut aussi être planté dans un lieu à mi-ombre.

Si votre sol est pauvre, vous devez le fertiliser en y ajoutant du compost par exemple. Les saules pleureurs sont également sensibles à plusieurs maladies et parasites, à savoir les pucerons, les chenilles, la rouille, entre autres. Pensez donc aux différentes méthodes qui vous permettront de le protéger ou de le traiter contre ces éventuels ravageurs.

Leave a comment

Jusqu'à -60% sur Amazon sur les outils de jardinage / maison