La toiture s’avère être l’élément visuel majeur d’une maison. Elle représente parfois plus du tiers de la partie visible de cette dernière. Ainsi, il est crucial d’en tenir compte afin de garder une harmonie avec ses espaces extérieurs. Mieux encore, en faisant le bon choix, cela peut apporter une véritable plus-value à sa propriété.

Bardeau, les principaux modèles

Le Bardeau Bitumé s’adapte parfaitement à tous types de pentes supérieures à 20%Sur le marché, on retrouve deux principales variétés de bardeaux bitumés : le bardeau organique et le bardeau en fibres de verre. Le premier modèle, plus ancien, est constitué d’une armature en cellulose, c’est-à-dire du papier recyclé, que l’on plonge dans un bain d’asphalte chaud sous pression. Plus souple que le bardeau en fibres de verre, il est plus facile à installer par temps froid. Et pas que. Ce modèle est non seulement plus résistant aux déchirures, mais il masque aussi les imperfections du support de couverture. Mieux encore, il résiste aussi bien aux éventuelles intempéries qu’aux écarts de température.

Le bardeau en fibres de verre régulier, quant à lui, comporte trois couches, entre autres, les granules superposés, l’asphalte et la fibre de verre. Lors de sa fabrication, ce modèle nécessite moins d’asphalte et est donc moins léger. Peu coûteux, il résiste non seulement à la chaleur mais également au problème de relèvement des pattes, souvent observé sur les toitures plus âgées.

Le « Shingle », un matériau de toiture simple à installer

Le Shingle ou bardeau bitumé s’avère être un matériau de couverture léger et souple constitué d’une feuille de feutre bitumé ou asphalté. Ce matériau est disponible dans diverses teintes, entre autres, le brun, le noir, le rouge et le vert. Il existe aussi différents aspects tels que diamant, queue de castor ou encore classique. Idéal pour le brico        lage et les toitures de petite surface, le bardeau bitumé s’adapte parfaitement à tous types de pentes supérieures à 20%.

La pose d’un bardeau bitumé

Le bardeau en fibres de verre régulier comporte trois couchesRecouvrant une vaste surface de toiture d’un coup, le bardeau en rouleau est constitué de lés. Concernant la préparation du support, on doit assainir de façon complète la surface à recouvrir. On doit veiller également à ce que cette dernière soit libre de toute imperfection. Le support d’un bardeau bitumé est composé de plaques de bois (18 mm d’épaisseur au moins). Pour la pose en question, on a le choix entre trois méthodes, à savoir le collage à froid, le collage à chaud par le biais d’un chalumeau ou le clouage. On doit finir la couverture en bardeau bitumé en garantissant l’étanchéité des bords.

Pour la pose d’un bardeau en bandes, l’installation d’une sous couche préalablement à la pose des bandes s’avère nécessaire. Pour cela, il suffit simplement de la fixer avec des clous sur le support en bois. Pour cette étape, les profilés d’étanchéité devront être fixés à la sous couche avant l’installation des bandes de bitume. Et pour la pose, nul besoin d’un collage spécial, les bandes intègrent un adhésif et se collent les unes sur les autres facilement. On doit simplement poser des clous aux jonctions entre deux bandes afin d’avoir une toiture bien protégée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *