Le bassin est une installation qui apporte une touche esthétique au jardin. Il favorise un écosystème charmant meublé de plantes, de fleurs et de poissons s’épanouissant en toute sérénité. Sa création nécessite toutefois certaines règles de base qu’il convient de rappeler. Découvrez nos conseils et astuces afin de donner vie à votre projet.

Identifiez et marquez l’emplacement du bassin

La première étape à observer pour creuser un bassin consiste à marquer l’endroit où vous souhaitez entreprendre les travaux. Il est important de bien situer votre bassin. Vous devez privilégier un emplacement ensoleillé sans pour autant surexposer la construction. Si vous disposez d’un arbre dans votre maison, pensez à implanter votre bassin à une distance raisonnable de ce dernier.

Les feuilles peuvent en effet être toxiques pour l’écosystème du bassin. Une fois l’emplacement du bassin connu, il faudra en délimiter les contours. Estimez les dimensions et la forme de votre bassin en vous aidant d’un tuyau d’arrosage. Par suite, servez-vous d’une bombe de peinture pour tracer les contours de votre futur bassin. Retirez enfin le tuyau d’arrosage pour finaliser la première étape.

Creusez le trou du bassin

Pour creuser votre bassin, commencez par enlever tout ce qui pourrait encombrer les travaux. Placez ensuite une bâche destinée à accueillir la terre. Une fois les préparatifs terminés, découpez les contours de votre bassin avec une bêche. Servez-vous d’une règle pour mettre à niveau le contour tout en progressant dans le forage. Cela vous permet de garder une forme parfaite pour les limites de votre bassin.

La suite du processus se résume en un travail d’approfondissement. Creusez jusqu’à atteindre la profondeur de votre choix. En fonction du nombre d’étages que vous souhaitez avoir pour votre bassin, servez-vous de la bêche pour en niveler les contours. Répétez l’opération jusqu’à obtenir la profondeur idéale.

Installez le feutre et la bâche

Cette étape consiste à étaler un feutre géotextile dans la fosse avant d’installer votre bâche. Le feutre permet en effet de protéger la bâche contre les racines des plantes et les cailloux. Vous devez donc le plaquer consciencieusement contre le bassin. Une fois le dispositif en place, disposez la bâche avec précaution. Vous devez également vous assurer qu’elle ne présente aucun pli. Servez-vous des pierres ou des briques pour maintenir les bords.

Mettez de l’eau et décorez votre bassin

Une fois la bâche installée, vous pouvez remplir votre bassin avec de l’eau. Au cours de l’opération, la bâche prendra progressivement forme. Profitez de l’occasion pour la tendre et pour retirer tout doucement les pierres ou les appuis qui en maintenaient les bords. Cela vous permettra de bien calquer la bâche à la forme du bassin sans fragiliser cette dernière.

Une fois votre bassin rempli, l’étape suivante consistera à découper l’excès de bâche et de feutre. Il est conseillé de laisser une marge suffisante pour sécuriser l’installation. Vous devrez également utiliser du sable ou recourir à une dalle pour renforcer la structure. Pensez à installer un filtre pour nettoyer et aérer le bassin.

En conclusion, le bassin est une construction attrayante qui vivifie le jardin et harmonise la maison. Il est possible d'en construire un soi-même à condition de disposer du matériel adéquat et de respecter les étapes de construction. Vous voilà désormais équipé pour creuser votre propre bassin. Il ne vous reste plus qu’à décorer les bordures en fonction de vos goûts puis à y mettre des plantes et des poissons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *