Le métier d’architecte paysagiste est des plus passionnants quand on sait que l’environnement urbain lui doit beaucoup. Si les agglomérations ont pu se défaire des encombrements de toutes sortes et sont devenues des espaces bien structurés et esthétiques, c’est grâce à l’intervention des paysagistes.

Il a fallu l’engouement général pour les questions d’environnement et de développement durable pour que le métier de paysagiste soit vraiment mis à l’honneur. Désormais réglementé, seuls certains diplômes peuvent certifier le professionnel du paysagisme.

Le métier d’architecte paysagiste

L’architecte paysagiste est un professionnel dont la fonction est de concevoir l’aménagement d’espaces verts dans les lieux publics ou dans des domaines privés. Ce travail de conception a pour but de mettre en valeur l’esthétisme d’un espace ainsi que sa praticabilité. Les espaces aménagés ont pour but d’améliorer le cadre de vie et également le cadre de travail.

Devenir paysagiste

Ce professionnel est requis dans les projets d’aménagement ou de construction dont la finalité est de transformer un paysage urbain – parcs de loisirs, jardins, rue piétonne – ou rural avec le reboisement, l’implantation de lignes ferroviaires ou le remembrement.

Son travail consiste à valoriser les éléments de l’environnement en rénovant l’existant ou en créant de nouveaux espaces avec présence d’arbres de pelouses et de fleurs, entre autres. Il peut exercer le métier d’architecte paysagiste en tant que salarié ou en tant qu’indépendant. Il doit alors obtenir un extrait de kbis pour se mettre à son compte.

Les prérequis pour devenir architecte paysagiste

Si vous voulez devenir architecte paysagiste, vous devez avoir un certain nombre de prérequis qui doivent vous aider dans votre travail.

En plus d’être créatif, vous devez être une personne rigoureuse et surtout organisée. Vous ne pouvez pas fonctionner avec de l’à-peu-près et vous devez persévérer dans vos actions. L’endurance est une qualité requise également car vous avez à gérer toute une foison d’informations et souvent rectifier le tir dans un projet.

Vous devez également avoir du goût pour le travail en plein air et faire montre de flexibilité car vous êtes toujours amené à collaborer avec plusieurs autres corps de métier. Vous devez donc savoir travailler en équipe et montrer de bonnes qualités de négociateur. Vous devez aussi avoir de bonnes compétences en graphisme.

Les formations pour devenir architecte paysagiste

Outre ces qualités humaines, vous ne pouvez être architecte paysagiste si vous n’avez pas pour base un Baccalauréat Scientifique  ou un Bac Technologique STAV. Il vous faut alors suivre une formation de deux années pour obtenir un brevet de technicien supérieur agricole (BTSA) option aménagements paysagers ou productions horticoles. Enfin, un cursus spécialisé vous permet de décrocher le titre d’ingénieur ou un diplôme d’Etat de paysagiste (DEP).

Vous pouvez réaliser vos formations dans les Instituts supérieurs des sciences agronomiques avec spécialité Paysage ou les instituts supérieurs d’agriculture spécialité aménagement paysager.

Si vous n’avez pas suivi ce cursus, vous pouvez être architecte paysagiste à condition d’avoir :

Au tout début de sa carrière l’architecte paysagiste a un salaire compris entre 1500 et 2500 euros mais avec l’expérience, le revenu mensuel peut atteindre 4500 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *