Besoin de changement ou d’espace, envie de se détacher du cocon familial, changement de métier ou poursuite d’études supérieures, achat d’un bien ou encore obligation financière, les raisons d’un déménagement sont nombreuses et propres à chacun d’entre nous. D’ailleurs, en moyenne nous déménageons 4.6 fois au cours de notre vie, autant que cela se passe le plus agréablement possible. Si certains tressaillent ou traînent des pieds à l’approche du Jour J, il est pourtant des trucs et astuces pour rendre le déménagement serein.

Alors pas de panique, gros plan sur la mise en carton de nos effets personnels.

Trouver le bon matériel

Qui dit « déménager » dit aussi « faire nos cartons ». En effet, la réussite passe par une bonne organisation et une excellente préparation des cartons. Pour bien préparer notre déménagement, il existe toute une gamme de cartons adaptée. Un choix de produits qui permettent de rassembler les affaires par type, pièce par pièce. Des petits cartons et des cartons renforcés pour emballer ce qui est lourd et fragile, des gros cartons pour ce qui est volumineux, mais aussi des cartons avec des casiers ou des alvéoles pour ranger la vaisselle, les bouteilles. Outre les caisses en plastiques rigides pour les conserves, il existe aussi des cartons-penderies pour ranger sans faux plis les vêtements et autres accessoires de mode. Il suffira ensuite de nous munir de stock, de papier bulle, de journaux et de couvertures pour tout emballer soigneusement. Pour finir, rien de tel qu’un diable, des sangles pour transporter facilement les objets encombrants comme la télé et le lave-linge.

Emballer sans s’emballer

Pour gagner du temps, mais aussi pour se prémunir d’un mal de dos, rien de tel que de démonter les meubles les plus lourds, les plus encombrants. Et pour pouvoir les remonter, des gommettes, un plan, mais aussi des photos seront parfaits (tout comme pour les branchements électriques). Les vis, chevilles et autres boulons seront rangés ensemble dans un sachet transparent avant d’être rangés dans un tiroir. Les objets fragiles seront en sécurité dans du papier bulle et dans des cartons adaptés. L’électroménager sera soigneusement nettoyé, les liquides seront quand eux stockés debout et emballé dans des sacs hermétiques, avec l’indication « haut – bas – lourd – fragile – bouteilles … » sur le carton. En effet, rien de tel que d’identifier chaque carton sur les 4 côtés à l’aide de gommettes et d’étiquettes en y précisant la pièce (cuisine, sdb, chambre parent …), son contenu succinct (vêtement, divers, livres …) et son type (lourd, fragile …). Et bien entendu, les objets lourds doivent être rangés au fond du carton en équilibrant la charge. Pour refermer le carton, nous devons d’abord rabattre les petits battants puis les grands avant d’appliquer le scotch sur la longueur et la largeur. Attention, au risque de les confondre avec les ordures, mieux vaut ne pas emballer nos affaires dans un sac poubelle !

Prévoir l’essentiel

Même si nous avons pris soin de bien identifier le contenu de chaque carton, il ne nous sera pas possible de tous les ouvrir le JOUR J. Et, même si nous avons préparé les nouveaux locaux en faisant le ménage, les travaux, tout déballer ne sera pas possible en arrivant. Pour aménager sans stresser, rien de tel qu’une valise contenant l’essentiel des premiers jours (pyjama, deux tenues de saison, nécessaire de toilette). Tout comme le fait de prévoir de quoi se concocter des bons petits plats simples et rapides les premiers jours. Il suffira ensuite de ranger chaque carton dans la bonne pièce et de les déballer au-fur-et-à-mesure au gré de nos disponibilités, de nos besoins. En effet, les cartons contenant les affaires de ski ne sont pas une priorité en plein cœur de l’été ! Pour que « rangement » rime avec « sérénité », il ne nous restera plus qu’à nous laisser guider par la technique KonMari pour en finir avec la pagaille.

Les derniers articles par Sybelle Delacroix (tout voir)