La norme NF C 15 100 requiert une prise de terre pour toute installation électrique. Cette prise a pour fonction de limiter les risques d’électrocution en cas de défaut d’isolation d’un appareil. Cependant, dans une ancienne maison, l’installation de cette prise exige le respect d’un certain nombre de règles et normes. Voici alors tout ce qu'il faut savoir à leur propos !

Les prises de terre selon la REBT

Les prises de terre sont essentielles dans toute installation électrique. Selon la REBT (Réglementation Électrotechnique de Basse Tension), ces prises limitent la tension des masses métalliques. Elles assurent également une protection contre tous les risques que peut représenter une faille du système électrique. Cette réglementation suggère aussi un choix judicieux du matériel à utiliser.

La norme NF C 15 100 relative aux prises de terre maison ancienne

La norme NF C 15 100 impose une liaison entre tout appareil électrique d’un logement et une prise de terre. Encore facultative jusqu’en 1991, cette norme est aujourd’hui obligatoire. Même pour les très anciennes maisons, il est fortement recommandé d’entreprendre la mise en place de ces prises de terre. Tout ce qui contient du métal doit être relié à la terre pour la sécurité.

Réussir l’installation de la prise de terre

Pour garantir une bonne sécurité de son logement, l'installation prise de terre maison ancienne doit être impeccable. De façon pratique, il s’agit d’un élément métallique englouti dans le sol et qui devra être relié à toute l’installation électrique. Ceci, au moyen d’une barrette spécifique et d’une câblette en cuivre nu de 25 mm². N'oubliez pas non plus de respecter un certain nombre de règles et normes pendant cette tâche.

Une résistance maximale de 100 ohms pour la prise

La norme NF C 15 100 donne des indications très claires pour l’installation des prises de terre. Cette norme indique que la prise doit avoir une résistance maximale de 100 ohms. Si par contre, vous voulez neutraliser des champs électriques, ne dépassez pas les 50 ohms. Une résistance trop élevée pourrait avoir des répercussions négatives sur votre installation électrique.

Un sol fortement conducteur pour la pose de la prise de terre

La résistance de la prise de terre dépend de la surface de contact entre le métal et la terre. Plus la surface augmente, plus la résistance diminue. Pour cela, assurez-vous que la nature du sol est compatible avec la pose. Dans ce cas, les sols argileux sont les plus conducteurs. Si le vôtre est sableux ou rocheux, faites-y un apport d’argile pour augmenter sa conductivité.

Utilisation de piquets de terre ou de boucle en fond de fouilles

Les normes d’installation prise de terre maison ancienne offrent deux manières différentes de procéder. Vous pouvez soit utiliser des piquets de terre ou des boucles en fond de fouilles. Pour des maisons très anciennes, il est préférable d’enfouir la boucle en câblette dans au moins 1 m de tranchée. La boucle doit également faire le tour de la maison.

Les piquets de terre

Le piquet de terre est un morceau de métal, généralement de l’acier galvanisé. Il est enfoncé à 1,5 ou 2 mètres de profondeur en fonction du type de sol. Il est également possible d’enfoncer plusieurs poteaux si besoin se fait sentir. Ces derniers doivent cependant être reliés entre eux par un câble de terre. La profondeur peut énormément varier en fonction du terrain.

La boucle en fond de fouille

La méthode de boucle en fond de fouilles, quant à elle consiste à installer la câblette en cuivre nu dans des tranchées de la fondation. D’une section moyenne de 25 mm², vous devez installer cette câblette avant de couler le béton. Cette option correspond donc parfaitement aux maisons anciennes. Pour les nouvelles constructions, les piquets de terre sont recommandés.

Les normes régissant l’installation de prise de terre maison ancienne

Bien de normes encadrent l’installation des prises de terre dans les maisons anciennes. Ces normes permettent une certaine prise de mesures pour assurer la sécurité des biens et des personnes. Certaines de ces normes qui, par le passé étaient facultatives, sont aujourd’hui obligatoires. Vous devez donc vous y conformer pour votre installation électrique.

La norme NF C 15-100

La norme NF C 15 100 est la plus actuelle en rapport avec les installations de prise de terre dans les anciennes maisons. Cette norme rend obligatoire l’installation de prise de terre autant dans les anciennes installations que dans les nouvelles. Vous êtes donc obligé de vous conformer à cette réglementation assurant la sécurité des biens et des personnes en évitant les électrocutions.

La rénovation des circuits

Entrée en vigueur depuis 1991, la rénovation des circuits pour la prise de terre n’est pas obligatoire. Elle n’a aucun effet rétroactif. Cependant, pensez à vous en occuper, car cela peut être à la source de plusieurs problèmes dans votre installation électrique. Cela assure une protection totale de tous les équipements électriques que vous utilisez chez vous.

La prise de terre est obligatoire

La dernière version de la norme NF C 15 100 date de 2015 et rend obligatoire l’installation de prise de terre. Toutes les prises et les interrupteurs doivent être reliés à la prise de terre. Aussi bien le salon, les chambres, les cuisines et même les salles de bains sont concernés par cette norme. En 1969, elle ne concernait que les pièces d’eau, mais aujourd’hui, elle concerne toutes les pièces.

Quelle maison pour l’installation des prises de terre ?

Dans les maisons en cours de construction, les prises de terre sont d’une obligation absolue. Cependant, les normes relatives à ces prises les recommandent beaucoup plus pour les anciennes maisons. Il vous suffit donc de trouver un professionnel de l’électricité pour vous aider à parfaire votre installation prise de terre maison ancienne.