Du vendredi 24 au lundi 27 janvier, retrouvez les professionnels réunis au salon bio Vivez Nature. Situé à la Grande Halle de la Vilette à Paris, cet événement a été organisé avec la première édition du salon « Permae », centré sur l’agroécologie, la permaculture et le jardinage écologique.

Pourquoi se rendre au salon Vivez Nature ?

Si pour vous le jardinage se résume à passer la tondeuse de temps à autre et que vous aimeriez vous investir davantage auprès de vos plantes et de votre pelouse, le salon Vivez Nature est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur le jardinage écologique. Plus de 150 experts du domaine biologique seront présents pour vous exposer leurs produits et leurs astuces.

Chaque secteur sera représenté : gastronomie, esthétique, décoration, mode, etc. Le salon Vivez Nature est donc comme un immense marché bio, avec des ateliers, des conférences et même des cours de cuisine. Un programme d’animation a été mis en place et vous pourrez apprendre à fabriquer du dentifrice biologique, découvrir la sophrologie, prendre des cours de cuisine saine, fabriquer des produits cosmétiques écologiques.

De plus, cette édition sera centrée sur la permaculture, du fait de l’association du salon Vivez Nature avec le Salon « Permae ». Voyons plus en détail en quoi cela consiste et quelles sont les méthodes qui permettent de mettre en œuvre la permaculture.

Qu’est-ce que la permaculture ?

La permaculture est un système global qui permet de créer des écosystèmes. Elle vise à « mimer » le fonctionnement de la nature, à l’aide de différentes méthodes. Ainsi, ce type de culture prend en compte la biodiversité des différents systèmes. Par conséquent, la permaculture est basée sur les notions d’écologie, d’agroécologie, d’éthique, etc. Les méthodes à appliquer sont les suivantes :

  • L’observation permet de récolter les informations nécessaires pour comprendre le fonctionnement naturel de l’écosystème. Cette étape se réalise en continu et concerne la faune, la flore, les vents, le sol, la pluie, l’ensoleillement, etc.
  • Les limites matérielles (géographiques, financières) et immatérielles (lois, compétences) vont permettre de planifier les actions à venir.
  • Les ressources qui incluent les finances et les personnes impliquées vont vous aider à définir votre projet.
  • L’évaluation des premières étapes va permettre de préparer les étapes suivantes.
  • La conception est le processus de création. Il faut utiliser ses compétences, afin de réussir à créer des relations harmonieuses entre les éléments cités dans l’étape des ressources.
  • La mise en œuvre est l’aboutissement du projet : on aménage l’espace.
  • La maintenance qui est obligatoire afin d’entretenir le site au mieux, et qui permet de réajuster certains éléments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *