Si la limite maximale de la consommation électrique d’un logement est déterminée par la puissance électrique délivrée par le compteur de ce logement, il est crucial de choisir la puissance de compteur en fonction de ses besoins réels. En effet, un compteur qui délivre exagérément plus de puissance électrique que votre logement n’en a besoin, vous fera payer des factures d’électricité inutilement élevées. Inversement, lorsque l’offre de puissance électrique de votre compteur n’est pas à la taille de la demande de puissance du logement, votre disjoncteur sautera plus ou moins fréquemment, ce qui n’a rien de réjouissant. Dans cet article, nous vous indiquons précisément quelle puissance est adaptée à quel logement.

Pourquoi calculer la puissance électrique nécessaire pour votre logement ?

Pour commencer, précisons qu’il existe une différence entre la puissance de raccordement et la puissance de compteur. La puissance de raccordement se choisit lors du raccordement des logements au réseau électrique public. De cette puissance dépendra la puissance de compteur (ou puissance électrique), paramètre que vous choisirez lors de votre abonnement chez un fournisseur.

En tant que particulier, vous aurez le choix entre 9 niveaux de puissance électrique, compris entre 3 kVA et 36 kVA. En général, vous devrez calculer votre consommation électrique en amont afin de choisir une puissance qui pourra couvrir vos besoins.

Dans tous les cas, le prix de votre abonnement à l’électricité dépendra d’une part de la puissance que vous aurez choisie et d’autre part, des tarifs pratiqués par votre fournisseur. C’est pour cela qu’après avoir déterminé votre consommation électrique, vous devrez prendre le temps de comparer les fournisseurs d’électricité afin de trouver les tarifs les plus abordables.

Quelle puissance pour la majorité des logements ?

Dans la plupart des cas, les logements de superficie comprise entre 30 et 80 m² ont besoin d’une puissance de compteur de 6 kVA.

Avec 6 kVA, vous pouvez couvrir vos besoins en électricité pour vos radiateurs, votre cuisine, pour l’eau chaude ainsi que pour les appareils électroménagers de base.

De même, si vous avez un grand logement et si vous utilisez une source supplémentaire d’énergie, ou si vous utilisez un matériel électrique léger, il est aussi possible de choisir une puissance électrique de 6 kVA.

Quelle puissance pour les plus petits logements ?

La puissance électrique la moins élevée (et évidemment la moins onéreuse) disponible chez les fournisseurs est de 3 kVA, soit 3000 A. Elle est adaptée aux besoins en électricité des logements dont la superficie n’excède pas 30 m², comme les studios.

En effet, avec 3 kVA, vous ne pourrez alimenter qu’un équipement électrique basique constitué par exemple d’une télévision, d’un four à micro-ondes et d’un réfrigérateur.

Quelle puissance pour les grands besoins en électricité ?

Les logements de superficie supérieure à 80 m² et qui n’utilisent que l’électricité pour l’eau chaude, pour le chauffage et pour la cuisson ou qui utilisent des appareils énergivores comme les pompes à chaleur ne peuvent pas satisfaire leurs besoins avec un compteur de moins de 9 kVA.

De même, si la surface de votre logement est supérieure à 150 m², et si vous n’avez aucune autre source d’énergie que l’électricité, il vous faudra une puissance de 12 kVA pour couvrir vos besoins.

Il est aussi possible de choisir des puissances plus élevées telles que 15 kVA, 18 kVA, 24 kVA, ou encore 36 kVA. Toutefois, ces puissances sont uniquement réservées aux professionnels, aux entreprises et aux particuliers utilisant des installations énergivores telles que des systèmes de climatisation, une piscine, des voitures électriques, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *