Aménagement du jardin : 5 conseils avant de se lancer.

Du Salon de l’Habitat de Nevers au Jardin en Fête de Plouvien, le jardin a la cote et des amoureux de plus en plus nombreux. Jardin privé, jardin sur le toit ou jardin de ville partagé, si vous venez de vous offrir un petit coin de verdure à cultiver, vous vous demandez, sans doute, par où commencer. Entre tendances et petites astuces, voici quelques conseils pour vous aider.

Définir votre projet

Cela tombe sous le sens, mais avant de vous ruer dans une grande enseigne de jardinage pour acheter semis et fleurs par brassées, il vous faut prendre le temps de définir votre projet.

Une réflexion à mener en fonction de ce que vous attendez de votre jardin, mais aussi de l’espace dont vous disposez, de son orientation et du type de sol (argileux, acide, sablonneux…).

 

Attention également, lors de la plantation, à la proximité des arbres par rapport à votre toit ou le domicile de votre voisin, afin qu’en grandissant, cela ne devienne pas un problème ou un danger potentiel.

 

Si vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre ou si, carrément, vous avez d’ambitieux projets, mieux vaut peut-être passer par un paysagiste. Même si vous ne possédez qu’un petit espace, une cour ou une large terrasse, il saura vous aider à l’optimiser, en tirant un maximum de profit de la configuration et de la lumière.

Certains paysagistes pourront même vous soumettre une simulation 3D de votre projet, afin de s’assurer qu’il corresponde à vos attentes.

Créer de la perspective

Les heureux visiteurs du Salon de l’Habitat de Nevers vous le diront : aujourd’hui, au jardin, tout est permis. La tendance est à créer de la perspective, du relief, en remodelant le terrain. Alors, minéral ou végétal, jardin zen ou jardin anglais, quel que soit le jardin de vos rêves, osez voir grand.

 

Là encore, vous pouvez faire appel à un paysagiste qui saura concrétiser vos envies ou, si vous savez y faire, louer le matériel adéquat auprès de professionnels comme l’entreprise Boels.

Choisir les plantes adaptées

Avoir un carré de verdure ne suffit pas, hélas, à faire pousser tout ce dont on rêve. Certaines plantes nécessitent un sol ou un taux d’ensoleillement bien particuliers. Avant de vous lancer, vérifiez l’orientation de votre jardin, notez les zones de fort ensoleillement et demandez conseil en jardinerie. Certaines plantes, comme l’abricotier, demandent un traitement spécifique lors dans la plantation pour pouvoir s’acclimater et prospérer.

Anticiper les saisons

Pour ne pas vous retrouver avec un jardin triste et dépouillé en hiver, renseignez-vous sur les plantes de saison et anticipez afin qu’il y ait une alternance dans les floraisons et la verdure. Pensez également à privilégier quelques plantes au feuillage persistant.

Mon petit potager

Souci d’économie ou envie de produits frais et biologiques, le potager a la cote. Sans doute, aurez-vous, vous-aussi, envie de vous doter d’un petit carré où cultiver salade, tomates cerises, fraises et autres plaisirs maraîchers.

Pour que l’expérience ne tourne pas cours, vil faut connaître les fruits et les légumes à planter par saison, les périodes pour les semis et les moments pour les différents travaux d’entretien. Pour cela, un ouvrage de référence, l’Almanach Illustré du Jardinier de Jean-Paul Imbault, meilleur ouvrier de France en horticulture, vous sera un précieux allié.

Leave a comment