Avec ses bambous, son bassin et ses pierres, le petit jardin japonais s’avère être le coin zen à adopter pour un extérieur plein de charme. Que demander de mieux qu’un moment de détente en toute quiétude, entouré de verdure et bercé par les doux bruissements de la nature ? Eh bien, le petit jardin offre un réel instant de pur plaisir et de détente. Pourtant, l’idéal pour se ressourcer en profondeur, c’est une petite pause dans un petit jardin japonais. Et comment l’aménager ? Quelles plantes privilégier ? Voici quelques astuces !

Les éléments de base d’un petit jardin japonais

Créez un jardin zen avec un mariage harmonieux du végétal et du minéralDans un petit jardin japonais, l’union avec la nature est primordiale et les artifices sont très limités. Bien sûr, il existe des règles strictes propres à l’art nippon à respecter afin de créer un vrai jardin zen avec un mariage harmonieux du végétal et du minéral. De prime abord l’eau. Elle est présente dans tous les jardins japonais, allant du plus grand au jardin de poche et sous toutes ses formes, cascades, étangs, bassins, ruisseaux… et aussi pierres à eau.

En général, le petit jardin japonais est conçu sur une spirale. Les pierres jouent aussi un rôle très important dans la composition d’un petit jardin japonais. Pour les Japonais, elles abritent les esprits divins. Pour obtenir une composition harmonieuse, les pierres sont choisies minutieusement par leurs dimensions, leurs couleurs ou encore leurs formes.

Quelles plantes pour la composition d’un petit jardin japonais

Inutile de choisir toute une tonne de variétés. Privilégiez plutôt l’érable japon, l’azalée ou le rhododendron ou le camélia. Ces plantes acidophiles vont créer une atmosphère de quiétude. Il est fortement recommandé d’utiliser de la véritable terre de bruyère pour enrichir la terre et de leur donner tous les nutriments indispensables à leur développement.

Le bonsaï et le bambou sont des arbustes qui ont également une réelle importance dans le jardin japonais. Participant au principe de miniaturisation de la nature, l’insertion des bonsaïs va permettre de créer de charmants effets de perspective et de couleur.

Les pierres jouent aussi un rôle très important dans la composition d’un Petit Jardin Japonais

Petit jardin japonais, les paillages

Les graviers roses vont constituer le paillage qu’il faut pour réaliser le petit jardin japonais. À la fois durables et esthétiques, ils vont apporter finesse et douceur. Mais les galets noirs sont aussi des éléments décoratifs nécessaires au jardin japonais. Ils mettent en valeur les végétaux et sont apaisants pour la méditation. Pour protéger les plantes acidophiles, on peut disposer une couche d’écorces de pin maritime (environ 5 cm). Ces paillages vont protéger les plantes des intempéries et vont lutter contre la pousse des mauvaises herbes en plus d’embellir le petit jardin japonais.

Zoom sur les ornements et les raffinements

Il n’existe aucun petit jardin japonais sans les précieux objets suivants : sculptures, lumières et lanternes. Pensez à éclairer le jardin en plaçant des spots qui vont mettre en valeur un élément décoratif, entre autres, le bassin et la pierre à eau, et illuminer l’arrière-plan (la haie de bambou, le mur…) afin de donner l’illusion d’un plus grand espace. Et pas que. Pensez également à décorer le petit jardin japonais par une lanterne de pierre, une minuscule table et des coussins posés sur la terrasse en bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *