La loi indique que chaque piscine enterrée doit disposer d’au moins un dispositif de sécurité homologué pour limiter les risques de blessure et de noyade. Il existe bien des solutions pour sécuriser son bassin, mais seulement 3 d’entre elles sont reconnues : les barrières piscine, les abris et les alarmes.

Norme NF P90-306 : explications

La norme NF P90-306 décrit les obligations suivantes concernant les barrières :

  • emplacement : la barrière piscine doit être installée à au moins un mètre du bord extérieur de la piscine
  • ouverture : de nombreux portails existent (portail coulissant 4m, portail pivotant, portail coulissant 5m, portail tournant), le portillon doit disposer de deux systèmes d’ouverture au cas où un enfant parvient à déverrouiller un des dispositifs
  • solidité : les barrières ou les panneaux doivent être résistants aux chocs ou projections d’objet de 50 kg minimum
  • hauteur : la barrière doit faire au minimum 1,22 mètres pour éviter l’enjambement
  • dimensions : les barreaux doivent être espacés de 45 à 102 mm
  • fixation : la visserie doit être inoxydable et la structure doit résister à l’arrachement du système de fixation vissé dans un support dur (béton, terre ou sable)
  • installer un système qu’un enfant de moins de cinq ans n’est pas en capacité de franchir et qui ne présente pas de risque de blessure (coupure, piqûre, pincement, etc)

barrière piscine normes

Les règles de base à connaître

Si vous avez décidé d’installer une clôture ou tout autre système de sécurité autour de votre piscine, gardez à l’esprit que rien ne vaut la surveillance active d’un adulte. Par ailleurs, veillez à ne pas laisser des objets qui pourraient aider à escalader la clôture près des barrières. De plus, la fermeture du portillon ne doit pas être entravée par des jouets, des chaussures, des bouées, etc.

Sachez qu’aucun dispositif de sécurité n’est efficace à 100 %. Par conséquent, il est plus prudent de renforcer l’aspect sécuritaire avec un deuxième système, comme une alarme, puis de contrôler régulièrement l’état des barrières et d’effectuer les réparations nécessaires.

3 types de barrières piscines conformes

Il existe trois types de barrières homologuées :

  • les barrières fixes (pleines ou aérées)
  • les barrières amovibles (démontables)
  • les barrières escamotables

Pour choisir le portail et la barrière les plus adaptés à vos besoins, il convient de se référer aux questions basiques comme le budget, le côté esthétique, la forme de la piscine, son emplacement, l’espace disponible, le confort d’utilisation, etc. Peu importe votre choix, vous devrez en tous les cas opter pour un modèle conforme à la norme NF P90-306.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *