Béton ciré pour la salle de bain : quelques points essentiels à retenir

Se déclinant dans une multitude de finitions et de coloris, le béton ciré est le revêtement de sol du moment. Il accentue l’aspect moderne de la salle de bain et crée une ambiance des plus chaleureuses. Mais pour pouvoir en jouir le plus longtemps possible, il vaut mieux connaître certains points essentiels. Retrouvez donc dans notre article du jour les erreurs à ne pas commettre (et que nombreux ne savent pas).

Les taches

Le béton ciré est bien beau, mais il faut aussi prendre certains détails en compte avant d'arrêter son choixContrairement à la croyance populaire, le béton ciré ne résiste pas du tout aux taches. On vous explique. En fait, malgré son nom, ce revêtement de sol ne comporte pas de cire. Utilisé en tant que revêtement mural, il en contient. Mais il est à noter que la cire n’est nullement une protection contre les taches. Mais bon. Comme dans toutes les autres pièces de la maison, la salle de bain n’est pas à l’abri de ce genre de petit incident. Ainsi, il faudra donc prendre certaines mesures pour pouvoir protéger votre sol au maximum. Un bouche-pore serait le bienvenu, sachant notamment que le béton est poreux. Ensuite, un protecteur de surface, tel que le vernis ou encore la résine, viendra compléter pour optimiser les résultats. Lors de votre achat, il ne faut pas lésiner sur la qualité des produits. Notons que, malgré cela, il faut tout de même éviter de laisser les taches trop longtemps. Le protecteur de surface est apprécié pour sa résistance aux détergents, hormis les acides tels que les puissants anticalcaires.

Dernière chose : n’utilisez pas de dissolvant dans votre salle de bain, car ce produit pourrait bien nuire au vernis de votre revêtement de sol. Autant que possible, votre manucure, faites-la ailleurs.

La surface existante

Lorsque vous décidez d’installer du béton ciré au sol, sachez qu’il ne faut pas s’arrêter une fois que vous vous serez lancé. Il faut également vérifier que le support ne soit pas fissuré, parce que cela provoquerait à coup sûr des défauts au niveau de la surface. Notez aussi qu’il faut laisser environ 4 mm en dessous de la porte afin de permettre la circulation de l’air. Ce petit espace est aussi idéal pour les éventuelles modifications que vous apporterez à l’avenir. On ne peut pas prévoir le futur, en effet. Il se pourrait que vous ayez envie de changer de décor ou que vous vouliez mettre votre maison en vente et, sait-on jamais, le futur propriétaire n’aura pas les mêmes goûts que vous et voudra changer, entre autres, le fameux béton ciré. Si vous ne laissez pas cet espace de 4 mm, il sera alors nécessaire de raboter la porte en question.

Le bon choix

Certes, vous voudriez économiser au maximum. Mais sachez que les modèles de béton ciré ne se valent pas tous. Misez sur la sécurité en optant uniquement pour les marques et produits (re)connus. Les outils que vous utiliserez doivent être choisis avec minutie. Il est important de respecter tout ce qui est écrit sur l’emballage. S’il est marqué 3m², par exemple, n’essayez pas de faire un miracle en l’étalant sur 5m². Le temps de séchage est l’une des étapes les plus importantes, ne le négligez surtout pas. Sachez que l’épaisseur varie selon le support et l’utilisation : douche, sol, mur, évier, plan de travail, bac, etc. Le mieux, c’est toujours de demander l’avis d’un spécialiste. De même, si vous faites appel à une entreprise, sachez que vous avez tout à fait le droit de demander à vérifier les chantiers que ses intervenants ont déjà pris en charge.

Petit conseil : misez aussi sur un tapis anti-dérapant, parce qu’un sol mouillé est souvent synonyme glissades.

Leave a comment

Contact Us

Los Angeles, Street Avenue, CA 2540
Phone: 800-123-4567
Email: name@yoursite.com
Google Map

Follow Us On Instagram #EdgeDecor