Comment choisir un artisan de confiance ?

Vous avez des travaux à réaliser dans les jours, les semaines ou les mois à venir et ne savez pas quel artisan sélectionner ? Vous êtes méfiant et vous avez peur de tomber sur un professionnel du bâtiment peu scrupuleux ? Si ces questions vous interpellent, alors cet article est fait pour vous ! Vous y trouverez 4 astuces qui vous permettront de choisir un artisan spécialisé dans les travaux de construction sans vous tromper.

Choisir un artisan pour travaux sur internet

Le choix d’un artisan pour ses travaux de rénovation ou de construction est une étape primordiale qu’il ne faut en aucun cas négliger. La plupart du temps, la réalisation de travaux est coûteuse, et nécessite pour beaucoup de particuliers l’usage d’un crédit. Dans de telles circonstances, rien de plus normal que d’être un peu pointilleux quant au choix du professionnel qui va les réaliser. Les outils “classiques” tels que les annuaires physiques ne permettent pas réellement de se faire une opinion sur un professionnel. Bien que ces derniers puissent nous aider à nous constituer une liste d’artisans à proximité, il faudra nécessairement pousser les investigations pour ne pas tomber dans les écueils courants. Pour ce faire, l’utilisation du web est fortement recommandée !

C’est sans aucun doute l’un des moyens les plus accessibles pour un particulier pour trouver un artisan fiable. En effet, des sites comme eldotravo.fr permettent à des milliers de particuliers de choisir un artisan de confiance grâce aux avis clients. Ces mêmes clients pourront poster non seulement des témoignages écrits, mais également des photos et vidéos des travaux une fois la réalisation terminée. Ces derniers deviennent alors de véritables alliés pour les professionnels du bâtiment inscrits sur la plateforme, qui verront leur réputation s’accroître et leur visibilité augmenter au fur et à mesure des témoignages.

Cela avantage tout le monde : particuliers comme professionnels. Cette plateforme vient faciliter la mise en relation en re-créant du lien direct entre l’offre et la demande et en délivrant quantité d’informations pour les particuliers :

  • le nom de l’entreprise et son adresse ;
  • les qualifications obtenues ;
  • les témoignages clients ;
  • les photos des réalisations, etc.

Nous vous saurions donc que trop vous recommander de prendre le temps de naviguer sur ces sites qui centralisent de précieuses informations et font gagner par la même occasion beaucoup de temps.

Vérifier que le professionnel est bien immatriculé au Répertoire des Métiers

Cela va de soi, et pourtant beaucoup d’escroqueries subsistent encore aujourd’hui. Lorsque vous avez établi une liste de professionnels ou d’entreprises, pensez dans un second temps à contrôler s’ils sont bien immatriculés au Répertoire des Métiers. Par ailleurs, vous devriez voir plusieurs informations les concernant, dont le numéro SIRET, que vous retrouverez en toute logique sur les documents légaux tels que les devis et les factures.

Si le numéro renseigné sur les documents ne concorde pas avec celui du Répertoire des Métiers, méfiez-vous ! Enfin, une fois le numéro SIRET obtenu, profitez-en pour vous rendre sur des sites comme societe.com afin de contrôler si l’entreprise n’est pas en liquidation ou en faillite ; on n’est jamais trop prudent !

Surveillez la souscription aux assurances obligatoires

Trop de particuliers encore manquent de vigilance quant aux assurances obligatoires qu’un artisan se doit de souscrire. Or afin d’éviter tout problème notamment en cas d’accident du travail, ce dernier doit pouvoir justifier d’une assurance Responsabilité Civile Professionnelle.

Dans le même ordre d’idée, si pour des soucis d’économies, vous faites appel à un artisan payé au noir — outre le fait que cela soit complètement illégal — vous vous exposez en cas d’accident du travail à de fortes sanctions puisque vous en serez jugé responsable, et ce, quelles que soient les circonstances. Ainsi, nous vous recommandons fortement de ne pas prendre à la légère ce point, un simple oubli de votre part pourrait avoir de fâcheuses conséquences.

Enfin, pensez également à contrôler l’assurance de Responsabilité Civile Décennale plus communément appelée garantie décennale qui vous protège en cas de dommages après la fin officielle du chantier. Cette dernière concerne les vices et dommages de constructions. Dans la plupart des cas, le professionnel devra faire mention de son assurance sur les devis et factures.

Le professionnel est-il certifié ou labellisé ?

L’une des solutions pour choisir un professionnel de qualité est de savoir s’il est certifié ou labellisé. Comme vous le savez très certainement, les normes et réglementations en vigueur dans le domaine du bâtiment évoluent régulièrement. C’est pourquoi des labels existent dans le but de garantir au client la maîtrise des procédures et une qualité de services, tant concernant le choix des matériaux, que dans la réalisation de la prestation. À ce jour, les certifications QUALIBAT sont sans aucun doute celles ayant le plus de valeur aux yeux des artisans du bâtiment et des clients. Voici les différentes certifications en question :

  • La certification Qualif’Elec pour tous les professionnels issus du génie électrique ou énergétique. Elle couvre plusieurs domaines d’activités, dont les installations électriques, le courant faible, les antennes, la maintenance d’installation électrique, l’éclairage public, les branchements et réseaux, le bâtiment communicant, le chauffage, la ventilation et la climatisation.
  • La certification Quali’Eau pour les plombiers-chauffagistes, qui atteste pour tous les professionnels certifiés d’une parfaite maîtrise des procédures liées à la sécurité sanitaire des réseaux d’eau potable intérieurs.
  • La certification Quali’Sol pour tous les professionnels concernés par les énergies renouvelables, notamment l’énergie solaire. Concernant les énergies renouvelables, d’autres certifications existent telles que Quali’PV pour les systèmes photovoltaïques, Quali’Bois pour les artisans du bâtiment qui installent des chauffages au bois, etc.

Enfin, pour conclure sur ce point, si vos travaux concernent le domaine de la rénovation énergétique, pensez à vérifier que l’artisan ou l’entreprise soit bien labellisée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). En effet, ce label est une chance pour tout le monde, tant du côté de l’artisan qui accède à des missions auxquelles il n’aurait jamais pu prétendre avant, que du côté client qui, grâce au label, peut bénéficier d’aides publiques, d’avantages fiscaux comme l’écoprêt à taux zéro, le crédit d’impôt pour la transition énergétique, etc.

Leave a comment

Contact Us

Los Angeles, Street Avenue, CA 2540
Phone: 800-123-4567
Email: name@yoursite.com
Google Map

Follow Us On Instagram #EdgeDecor