Fauteuil Club : tout ce que vous devez savoir

Ce meuble est un 100 % made in France. La première version fut créée dans les débuts du 20e siècle. Au départ, on l’appelait tout simplement « fauteuil confortable » du fait qu’il s’est démarqué de tous les autres styles de meuble que l’on connaissait. Plus tard, le mot « club » fut employé pour le désigner certainement à cause des gentlemen’s clubs français et anglais qui existaient à cette époque. Pour en savoir un peu plus, découvrez à travers ces quelques lignes ses secrets et atouts, qui le rend aussi exceptionnel.

Histoire de sa forme

La morphologie du fauteuil s’est raffinée au fil des années, on peut retrouver divers modèles tels que sur https://www.saulaie.com/fr/10176-fauteuil-club. Les designers du temps n’ont attribué la dénomination de club que pour les fauteuils qui ont des accotoirs en forme d’obus. Ceux qui ont préservé des accotoirs droits et asymétriques restent des fauteuils confortables. L’époque Art déco des années 1910 a retravaillé l’aspect du meuble pour qu’il soit plus humble et épuré, par rapport à l’Art nouveau de la même année.

A la suite de la Seconde Guerre mondiale, différentes formes ont vu le jour. Plusieurs ont pu résister au fils du temps comme le « chapeau de gendarme » ou le « moustache » en rapport avec l’aspect de leur dossier. Toutefois, la forme ronde s’est transformée comme étant l’allure référence du fauteuil.

Conception du meuble

Il existe de nombreux métiers qui ont participé dans la fabrication de ce dernier, pour ne citer qu’un menuisier, un tapissier, un garnisseur, un créateur et un coloriste. En revanche, le revêtement s’est diversifié en fonction des techniques employées.

La méthode de garniture la plus fréquente concerne l’emploi de ressorts biconiques dans le dossier, l’assise ainsi que les accotoirs. Un rembourrage en crin végétal vient compléter le tout. On note qu’à la suite des évolutions des techniques industrielles, cette forme de garnissage est remplacée par des ressorts en cinq ou des sangles élastiques, avec une mousse dite synthétique.

Revêtement

Le revêtement s’est varié au courant des dernières années en suivant le rythme des nouvelles techniques industrielles : velours, simili cuir, bicast, tissu ou encore basane. Le cuir « pleine fleur » qui est le plus authentique et le « cuir fleur corrigée » sont les plus présents sur le marché.

Le cuir « pleine fleur » offre un côté naturel tout en apportant un trait de caractère brut sans traitement au fauteuil. Cette propriété sera alors plus fragile tout en étant originale.

Choisir son fauteuil Club idéal

Pour apporter une touche d’élégance à sa déco intérieure, il est judicieux d’opter un revêtement en cuir de buffle. Cette matière est particulièrement résistance et classe. La surface de cette dernière reflète un aspect naturel et met en évidence ses nuances. Ce type de cuir n’est pas compliqué à entretenir, il suffit seulement d’enlever la poussière de temps en temps.

Il faudra penser à ne pas l’exposer à la lumière du soleil afin de conserver ses couleurs naturelles. Il existe un produit spécial à appliquer sur cette matière une à deux fois par an pour l’entretenir et pour qu’il puisse durer pendant plusieurs années.

 

Leave a comment

Contact Us

Los Angeles, Street Avenue, CA 2540
Phone: 800-123-4567
Email: name@yoursite.com
Google Map

Follow Us On Instagram #EdgeDecor