Il n’est pas toujours facile de trouver le parfait escalier pour l’intérieur de sa maison. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour qu’il s’adapte parfaitement à l’emplacement qui lui est réservé. Et même quand on aura choisi le bon escalier, son installation demeure une étape importante, qui nécessite une attention particulière. Nous nous proposons de vous guider, à travers cet article, dans le choix de votre escalier intérieur et dans son installation.

Les différents critères à considérer dans le choix de l’escalier

Pour choisir son escalier, il faudra prendre en compte certains critères importants. Vous aurez à choisir entre différents modèles. Il s’agit notamment de l’escalier droit, l’escalier à ¼ tournant, l’escalier hélicoïdal et l’escalier 2/4 tournant. La plupart de ces types sont disponibles chez Fontanot.

L’espace destiné à accueillir l’escalier

L’escalier droit et celui à ¼ tournant sont les modèles d’escaliers qui occupent le plus d’espace. Il conviendrait donc de les placer dans les pièces les plus spacieuses. Par contre, l’escalier hélicoïdal serait plus adapté aux pièces à espaces réduits. Ce n’est donc pas l’idéal si vous souhaitez avoir plus de liberté de mouvement. L’escalier 2/4 tournant est une option intermédiaire par rapport aux modèles précédents. Il offre une certaine autonomie, tout en occupant peu de surface au sol.

L’usage prévu pour l’escalier

Le choix de votre escalier sera également influencé par l’usage que vous lui réservez. S’il s’agit de relier les pièces fréquemment visitées, notamment le salon et les chambres, les escaliers les plus larges sont la meilleure option. Nous parlons ici de l’escalier droit, du ¼ tournant et même du 2/4 tournant. Si, par contre, vous prévoyez un usage occasionnel de l’escalier, choisissez des modèles pliants ou coulissants.

La trémie

La trémie est l’espace accessible dans le plancher de l’étage supérieur, pour le passage de l’escalier. Elle représente à son tour, un important critère de choix surtout au niveau de la forme. Pour une trémie longue, le choix idéal serait un escalier droit. En revanche, l’escalier ¼ tournant serait plus convenable pour une trémie plus courte. L’escalier hélicoïdal pourra, quant à lui, être implanté dans de plus petites trémies. Enfin, le 2/4 tournant devra être installé sur une surface carrée.

L’installation d’un escalier d’intérieur

Découvrons ensemble le procédé d’installation d’un escalier ¼ tournant disponible en kit. On aura principalement besoin d’une scie à métaux, d’une clé à douille et d’une perceuse visseuse.

Préparer les éléments de l’escalier

Cette étape consiste à préparer les éléments de l’escalier à installer. Les tasseaux de support devront être percés aux extrémités et au milieu, puis, fermement fixés à l’étage. Il en est de même des tréteaux et des limons qui serviront à maintenir l’emplacement de l’escalier. Il ne faudrait pas oublier, non plus, d’appliquer un produit de traitement du bois sur les différentes surfaces de ses éléments. Ainsi, celles qui ne seront plus accessibles après l’installation pourront rester propres, ce qui est important pour l’état de l’escalier.

Réaliser l’assemblage de l’escalier

À présent, vous devez assembler les éléments de l’escalier selon ses différentes parties. Il s’agit notamment de la volée ¼ tournant et de la volée droite. Il faudrait également prendre le soin de bien fixer l’assemblage aux limons en veillant à bien mettre en place les éléments du garde-corps. Les deux volées devront, ensuite, être accolées convenablement, en veillant à bien se servir des tourillons d’assemblage. À l’aide de vis de rappel, l’assemblage devra être bien serré.

Fixer l’escalier au mur

Cette étape finale consiste à positionner l’escalier de sorte à le faire tenir parfaitement dans l’emplacement qui lui est réservé. Il faudra alors marquer les points de perçage au mur, au sol et à l’étage. Ces points seront exploités pour fixer convenablement l’escalier qui se reposera, majoritairement,sur le mur de soutien. Ensuite, il faudra poser le garde-corps, précisément sur la partie supérieure du limon. Le poteau de départ devra également être bien fixé au bas de l’escalier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *