Pourquoi faut-il changer ses fenêtres pour lutter contre le réchauffement climatique ?

Certes, l’immense majorité des émissions de gaz à effet de serre et de la pollution mondiale n’est pas le fait des particuliers, des ménages et des consommateurs. Néanmoins, nos consommations personnelles s’additionnent et finissent par représenter une quantité non négligeable de pollution. Par exemple, la consommation énergétique des bâtiments (professionnels et d’habitations) représente 25 % des émissions mondiales.

Changer ses fenêtres, qu’est-ce que cela change ?

Si les bâtiments polluent autant, c’est parce qu’ils dépensent beaucoup d’énergie pour s’éclairer et surtout pour se chauffer. Or, une immense majorité de cette énergie est consommée inutilement pour compenser la perte de chaleur liée à la mauvaise isolation des bâtiments. De grands chantiers de ravalement sont lancés pour mieux isoler les bâtiments, mais cela ne suffit presque jamais.

Effectivement, les fenêtres restent la plus grande faiblesse d’une isolation. Elles permettent trop souvent au froid de rentrer en hiver et à la chaleur en été. Voilà pourquoi changer ses fenêtres et le premier geste écologique. Tournez-vous vers ce guide très complet pour changer ses fenêtres si vous êtes intéressé par la question. Vous pouvez également vous renseigner sur les nombreuses aides proposées par l’État aux particuliers pour les pousser à entreprendre ces travaux.

Construire un logement écologique

Face aux nouvelles exigences écologiques, le monde du bâtiment et de la construction s’est adapté pour offrir des logements toujours plus écologiques. Cela passe évidemment par de meilleures isolations, mais également par des techniques millénaires et très simples à mettre en place. Il y a des maisons semi-enterrées pour garder au chaud en hiver et au froid en été, mais aussi la question de l’orientation des pièces pour qu’elles profitent du soleil.

De plus en plus d’entreprises de constructions écologiques essayent également de proposer des logements qui s’intègrent plus intelligemment à la région dans laquelle ils sont construits. Cela va impliquer, par exemple, de construire une maison pour une famille avec des matériaux disponibles à moins de cent kilomètres du chantier. Ainsi, l’impact écologique de la maison sera énormément réduit.

L’enjeu de la rénovation est plus important que celui de la construction

Malgré tous les efforts qui sont faits dans le secteur de la construction et l’impact positif que cela peut avoir d’un point de vue économique et d’un point de vue écologique, il ne faut pas perdre de vue que la rénovation sera toujours préférable à la construction. Effectivement, malgré tous ses efforts, le secteur du bâtiment reste un secteur polluant.

Il faut donc réduire au maximum l’impact écologique de son habitation en préférant la rénover et la modifier plutôt que d’en construire une nouvelle. Détruire une maison pour en construire une autre plus écologique peut même parfois être plus polluant que simplement changer les fenêtres, isoler les combles et installer un puits canadien.

Leave a comment

Contact Us

Los Angeles, Street Avenue, CA 2540
Phone: 800-123-4567
Email: name@yoursite.com
Google Map

Follow Us On Instagram #EdgeDecor