Les chaudières sont faites pour vous procurer de l’eau chaude pour vos besoins domestiques. Or, depuis quelque temps, votre chaudière présente des signes de dysfonctionnement. Vous avez bien envie de faire appel à un professionnel afin de déterminer la panne, mais vous craignez toutes les dépenses que cela pourrait engendrer.
Du coup, vous vous demandez s’il est possible de réparer soi-même sa chaudière ? Quels sont les avantages d’une telle initiative ? Y a-t-il des risques en le faisant ? Découvrez les réponses à ces questions dans cet article !

Que faire lorsque la chaudière ne répond plus correctement ?

Lorsque votre chaudière présente des signes de dysfonctionnement, voici ce que vous devrez faire avant de faire appel à un professionnel. Au prime abord, pensez à faire un diagnostic complet afin de déterminer l’origine de la panne. Le dysfonctionnement peut être de plusieurs types. Pour cela, posez-vous les questions suivantes :

  • Pourquoi la chaudière ne donne plus de l’eau chaude ?
  • Sa pression est-elle très faible ou forte ?
  • Y a-t-il une fuite d’eau au niveau des tubes de conduit d’eau ?
  • Est-ce que le conduit d'électricité est bon ?
  • L'indicateur de pression sur l'écran est-il bien positionné entre 1 et 2 bar ?
  • Est-ce que la flamme du brûleur brûle bien ?

Voilà autant de vérifications à faire pour déterminer l'origine de la panne. Une fois la cause connue, vous pourrez juger si vous êtes capable de la réparer vous-même ou bien de faire appel à un professionnel. Cela pourrait limiter vos dépenses de réparation.

Les avantages à réparer soi-même sa chaudière

Avec un peu d'ingéniosité, vous pourrez arriver à faire quelques petites réparations sur votre chaudière.
Par exemple, changer un joint, remplacer un fusible, ou un tuyau de raccordement défectueux, ou encore un interrupteur… Toutefois, avant de vous lancer là-dedans, il faudrait que vous ayez :

  • Une notion sur le fonctionnement de votre chaudière.

  • Les outils nécessaires, et adaptés pour le bricolage.
  • Une maîtrise sur le type de réparation à faire.

De nos jours, bon nombre de pièces de rechange sont sur le marché. Il suffit d'en faire la commande et vous voilà en bricoleur ! Si vous y parvenez, cela vous permettra d'éviter les éventuelles dépenses liées aux services d'un professionnel.

Réparer soi-même sa chaudière : quels sont les inconvénients ?

Même s'il est vrai que vous pouvez faire des réparations sur votre chaudière, il est à noter que les risques n'en demeurent pas moins. Donc, avant de vous lancer dans des travaux de réparations, faites très attention, car :

  • La non-maîtrise du type de panne peut vous compliquer la tâche, et vous amener à dépenser plus.
  • Une mauvaise réparation peut s’avérer fatale. Par exemple, une mauvaise connexion électrique qui pourrait provoquer un court-circuit susceptible d’incendier votre bâtiment.
  • Si vous faites vous-même vos réparations, en cas de dommage important votre assureur peut refuser de vous venir en aide.

Par ailleurs, sachez que la loi prévoit que pour toutes réparations, vous devrez faire appel à un professionnel en la matière. Ainsi, en cas de doutes sur la réparation d’une panne de votre chaudière, l'idéal serait de demander l'avis d'un professionnel.

Voilà, à présent, vous disposez des informations vous permettant de savoir si vous devez réparer vous-même votre chaudière ou laisser le soin à un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *