Pour tous les murs d’un logement, on a un large choix : béton ciré, enduit, papier peint… mais également la peinture à la chaux ou « lait de chaux ». Elle peut s’appliquer aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, et dans toutes les pièces de la maison. Focus sur les caractéristiques de cette peinture aux vertus multiples.

Une peinture à la fois écologique et naturelle

Ne contenant pas de matériaux lourds et ne dégageant pas de COV ou « composés organiques volatils », la peinture à la chaux s’avère être la peinture écologique par excellence. Elle est constituée totalement de matières naturelles, entre autres, de pigments et adjuvants naturels, de chaux ainsi que de l’eau.

La Peinture à La Chaux s’avère être la peinture écologique par excellenceOn classe même la peinture à la chaux dans la catégorie « peinture BIO ». Ce type de peinture a de nombreux avantages. Perméable à l’air et imperméable à l’eau, la peinture à la chaux laisse les murs respirer. Elle protège également les habitations des remontées d’humidité. Le lait de chaux contribue à l’assainissement d’une habitation, et ce, en réduisant la prolifération des bactéries et des mauvaises odeurs.

La peinture à la chaux permet de boucher les microfissures et protège les enduits. Autre avantage : le lait de chaux tolère les mouvements du bâti au moyen de sa plasticité. Hormis ces caractéristiques, la peinture à la chaux est décorative. Afin de teinter une surface, en guise d’exemple, on peut ajouter des pigments minéraux de couleur (terre d’ombre, terre de Sienne, etc.). On a également la possibilité d’user des oxydes de cuivre, de cobalt, de chrome ou encore de fer, afin d’obtenir de belles teintes rouges, vertes ou bleues : couleurs tendances pour repeindre les murs.

Pourquoi ne pas faire soi-même sa peinture à la chaux ?

Il est tout à fait possible de fabriquer soi-même sa peinture à la chaux. Elle peut servir de finition sur les murs de n’importe quelle pièce de la maison, une chambre, une buanderie, pour embellir une cuisine… La peinture à la chaux peut s’appliquer directement sur des briques, sur un plafonnage ou encore des enduits à la chaux.

La recette est très simple : pour environ 6 litres de peinture à la chaux avec du sel d’alun (rendement 50m² environ), on mélange 2,5kg de chaux en poudre CL90 et 120g de sel d’alun avec 5 litres d’eau. On doit brasser énergiquement le mélange. On peut le faire à la main, mais on peut utiliser également un batteur mécanique.

Elle peut servir de finition sur les murs de n’importe quelle pièce de la maisonCeci fait, on peut ajouter 500 à 600g de pigment naturel soit 20 à 25%. Pour donner de la consistance, on peut aussi ajouter de la poudre de marbre ou pourquoi pas du blanc de Meudon. Il est important de noter que le sel d’alun peut se remplacer par de la caséine, de la colle à tapisser ou bien du petit lait. Et pour trouver de la chaux aérienne, sachons que la « chaux CL90 » est vendue en gros conditionnement (20kg). La fleur de chaux, quant à elle, est vendue en petits conditionnements (1kg ou 500g) en magasin de bricolage ou dans les boutiques spécialisées en peinture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *