L’hortensia est l’une des plantes offrant un « spectacle » réjouissant pendant des mois. Il existe plusieurs dizaines de variétés d’hortensias, aux coloris différents, du blanc pur au pourpre foncé. Voyons comment réussir une plantation hortensia et comment l’entretenir.

Hortensia, quand planter ?

La période idéale pour la plantation hortensia s’avère être le début de l’automne. Et pour cause, la terre est encore chaude et les précipitations vont venir aider à la reprise. Ainsi, la plante aura plus de temps pour s’installer avant la chaleur estivale. Mais une plantation hortensia au printemps est tout à fait possible. Dans ce cas, l’arrosage devra être soutenu tout l’été suivant la plantation. Et comme la plupart des arbustes qui viennent des montagnes asiatiques, l’hortensia apprécie les sols frais et riches, ainsi que les emplacements légèrement ombragés. Il est important de noter que les hortensias n’aiment pas les terres calcaires. Et si c’est le cas, on doit disposer dans le trou un mélange de terreau enrichi de corne et de terre de bruyère. Pour que la plantation hortensia soit plus fructueuse, on doit respecter une distance d’environ 1 mètre entre chaque arbuste.

Planter un hortensia en pot

la Plantation Hortensia en pot est tout à fait possibleIl ne faut surtout pas oublier que la plantation hortensia en pot est tout à fait possible. Effectivement, les hortensias peuvent embellir les balcons et terrasses, particulièrement les terrasses en bois, avec leur double floraison pleine de charme, et peuvent apporter du volume aux plantes annuelles souvent miniatures. Mais il est à savoir que cette plante redoute l’eau stagnante et a besoin d’une terre bien drainée. Elle apprécie, en outre, les sols frais et craint les situations trop brulantes. Ainsi, pour une plantation hortensia réussie, on doit planter l’hortensia dans un pot de bonne taille et avec de la terre de bruyère. On doit s’assurer aussi que le pot en question est bien percé au fond afin de permettre à l’eau de s’écouler. Enfin, on doit mettre un paillis d’écorce de pin maritime pour maintenir le sol frais, notamment en été. Sinon, rappelons que la plupart des variétés d’hortensia redoutent une exposition brulante. L’ombre et la mi-ombre sont les plus indiquées.

Plantation hortensia : l’entretien

L’hortensia ou hydrangea est plutôt facile à entretenirL’hortensia ou hydrangea est plutôt facile à entretenir. Au printemps, on doit apporter de la poudre d’os et un peu de corne broyée. Si le sol n’est pas suffisamment acide, l’hydrangea à fleurs bleus prend un ton rosé. On doit les faire bleuir en épandant du sulfate d’aluminium à leur pied, notamment en avril. En été, on doit arroser copieusement et ajouter de l’engrais soluble, puisque la terre de bruyère est pauvre en nutriments. Pendant la période d’été, on doit pailler, surtout pour les jeunes sujets. Et surtout, on doit privilégier un paillis acide au cas où la terre ne l’est pas. Cultivés en pot, elles réclameront une immersion complète chaque matin durant quelques minutes. Si l’arrosage n’est pas suffisant, les feuilles vont faner rapidement. La taille de l’hortensia n’est par contre pas obligatoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *